Après un échec du premier match, Nick Nurse s’attendait visiblement à une réaction de ses joueurs. Les premières minutes du match 2 doivent certainement avoir rassuré l’entraîneur de l’année. Beaucoup plus agressifs et portés par leur collectif, les Raptors infligent effectivement 9-0 à leurs adversaires et prennent le meilleur départ (17-9).

La réponse des Celtics a été rapide. Pour preuve, ce 8-0 impulsé par un Jaylen Brown toujours présent. Dès lors, la rencontre est équilibrée. Du côté de Toronto, les tirs extérieurs sont à égalité tandis que du côté de Boston, le fougueux Robert Williams (10 points) fait des dégâts à l’intérieur. Au bout d’un quart de temps, les deux équipes sont à égalité (28-28).

Dans le deuxième acte, les défenses cette fois prévalent sur les attaques et, la maladresse l’exige, le rythme du jeu diminue progressivement. Depuis le banc, Serge Ibaka est inestimable pour les Canadiens et son activité, à la fois offensive et défensive, est la bienvenue pour affronter Jayson Tatum, incisif et en contrôle (35-34).

La main dans la main est installée

Chaque franchise cède coup par coup. Fred VanVleet et Pascal Siakam tentent de s’imposer seuls, mais le duo Brown-Tatum est impérial et mine les champions en titre (43-43).

Les hommes de Brad Stevens sont finalement revenus aux vestiaires avec une petite possession à l’avant, suite à un triple de Pascal Siakam (50-48).

Après la pause, les Raptors décident de redoubler d’agressivité pour provoquer des fautes et se déplacer vers la ligne. Ainsi, ils prennent le contrôle de la rencontre grâce, notamment, à la contribution du surprenant OG Anunoby (11 unités sur la période). À l’avant, Jayson Tatum marche toujours autant sur l’eau et tire les Celtics, comblant la crise de leadership de Kemba Walker (64-64).

READ  Pourquoi Tom Dumoulin peut ne pas revenir; Décision de NBC sur le Tour de France - VeloNews.com

Un 11-0 permet à Toronto de creuser un écart important, le premier depuis le premier quart (78-66). Hormis Jayson Tatum, les C peinent à trouver des solutions en attaque et, à douze minutes de la fin, ils sont logiquement à dix points de retard (78-70).

Marcus Smart puis Kemba Walker décisif

Contre toute attente, Marcus Smart prend littéralement feu dans le dernier acte en enregistrant cinq tirs à 3 points d’affilée (dont un «et un»)! Seul, il parvient à rendre l’avantage à Boston (86-85). Battus, les Canadiens sont complètement frustrés quand ils semblent avoir le match en main …

Emmenés par 8 points, les champions en titre se sont rebellés et ont repris possession, à 2 minutes 30 de la fin (97-94). Le moment choisi par Kemba Walker pour marquer son seul coup primé du match. Les Raptors n’abdiquent pas pour l’instant et ils vont mettre leurs points sur la ligne (100-99). La dernière minute s’annonce intense.

Malade toute la nuit, Kemba Walker est terriblement collante ce soir. À 41 secondes de la fin, il a marqué un tir de demi-fond capital et a donné de l’air à sa famille (102-99). Dans la foulée, Pascal Siakam met le pied en contact et se rend coupable d’un chiffre d’affaires dommageable. Jaylen Brown n’en profitera pas, laissant Fred VanVleet avec le ballon égalisateur. Malgré le temps mort restant, le leader s’avance sur le terrain et tente un tir difficile derrière l’arc. Sans succès. Les Celtics ont remporté 102-99, grâce à un quatrième quart-temps bien fait. Toronto est maintenant de retour sur le mur dans cette série.

READ  Faire de la planche à voile dans la neige? Ces athlètes professionnels portent leur sport vers de nouveaux sommets en Suisse

Auteur de 34 points, 8 rebonds et 6 passes, Jayson Tatum a été le plus visible ce soir, offrant en même temps son nouveau record d’unités en playoffs. Avec lui, Marcus Smart et Kemba Walker terminent avec respectivement 19 et 17 points, tandis que Jaylen Brown en a 16. À l’avant, cinq joueurs marquent 15 points ou plus pour Toronto, mais il manquait un véritable leader offensif pour répondre à Jayson Tatum.

Rapaces / 99 Tirs Rebondit
Joueurs Min Tirs 3 points LF De Def Jusqu’à ce que P.S Fte En t Bp Connecticut Pts Eval
Père Siakam 43 16/6 1/4 4/4 deux 6 8 6 deux 3 une une 17 24
O. Anunoby 38 12/7 4/6 2/3 deux 5 7 5 une une vingt vingt et un
M. Gasol vingt et un 2/4 0/2 2/2 4 4 une 6 une 3 deux 6 9
K. Lowry 40 16/5 0/7 6/8 une 4 5 7 deux 4 deux une seize 18
F. VanVleet 43 8/22 3/12 0/0 une 4 5 7 une une 3 une 19 seize
C. Boucher 9 0/1 0/1 0/0 deux deux une
S. Ibaka 27 12/7 3/5 0/0 une 8 9 deux deux deux 17 2. 3
N. Powell 13 1/5 0/2 2/2 une 4 une
T. Davis 6 0/2 0/1 0/0 une une une 3
Total 36/90 11/40 16/19 7 3. 4 41 25 19 dix 12 7 99
Celtics / 102 Tirs Rebondit
Joueurs Min Tirs 3 points LF De Def Jusqu’à ce que P.S Fte En t Bp Connecticut Pts Eval
J. Tatum 42 8/17 4/7 14/14 8 8 6 une une 4 3. 4 36
D. Theis 30 1/5 1/1 0/0 9 9 deux 3 une 3 3 14
K. Walker 38 18/6 1/8 4/5 6 6 4 une deux 17 12
Smart M. 39 13/6 6/11 1/1 3 3 une 3 5 deux 19 13
J. Brown 36 13/5 3/8 3/3 8 8 deux 4 3 4 deux seize 19
S. Ojeleye dix 0/3 0/3 0/0 une -deux
G. Williams 19 1/2 0/0 0/0 deux deux 4 deux 4 deux 7
R. Williams III 18 5/5 0/0 1/2 deux deux 4 deux une une Onze 14
B. Wanamaker 9 0/0 0/0 0/0 deux deux une deux une une 3
Total 32/76 15/38 23/25 4 40 44 18 vingt 6 17 9 102