Maheta Molango devrait prendre la relève en tant que nouveau directeur exécutif de l’Association des footballeurs professionnels à partir du 1er juin, sous réserve de l’obtention d’un permis de travail.

L’ancien attaquant de Brighton, d’origine suisse, passera quelques semaines à travailler aux côtés du sortant Gordon Taylor, qui restera au syndicat jusqu’à la fin du mois de juin.

“Je suis heureux que nous progressions bien dans la confirmation de la nomination de Maheta Molango au poste de nouveau PDG”, a déclaré Taylor dans un communiqué.

“Maheta a un CV formidable et est largement reconnu comme l’un des meilleurs avocats du sport en Espagne. Il parle couramment cinq langues, a une vaste expérience de la représentation des joueurs de football d’élite et une carrière de joueur qui comprend du temps dans les niveaux inférieurs de l’Angleterre.

“Je suis convaincu qu’il s’engagera avec des joueurs à tous les niveaux de nos membres.”

Dans le cadre de la restructuration plus large de la PFA, Molango fera partie d’un conseil d’exploitation qui comprendra également quatre nouveaux administrateurs non exécutifs, ainsi que le président et le vice-président du nouveau conseil des joueurs.

Photo:
Le capitaine de Manchester City et de l’Angleterre Steph Houghton fera partie d’un groupe de joueurs de la PFA

Le groupe de 13 joueurs, avec des représentants de la Premier League, de la Super League féminine, du championnat, de la Ligue un et de la Ligue deux plus trois anciens membres, comprend le capitaine de Manchester City et England Women Steph Houghton, le capitaine de Leicester Wes Morgan et le Watford’s Troy. Deeney.

READ  Lewis Hamilton a été couronné champion du monde pour la septième fois, égalant le record de Michael Schumacher

La PFA a déclaré que 63 personnes avaient postulé pour les 13 postes.

“Je suis fier de voir le nombre de candidats qui ont postulé pour faire partie du nouveau tableau de joueurs”, a ajouté Taylor. «La force du syndicat est toujours venue des joueurs.

“Le football, plus que jamais, a besoin d’une PFA forte. Avec cette unité collective, je ne doute pas que les joueurs représenteront les meilleurs intérêts du sport et nous continuerons à être le syndicat d’athlètes le plus fort au monde.”