PARIS (Reuters) – La France et la Grande-Bretagne présenteront lundi une résolution à une réunion d’urgence de l’ONU sur l’Afghanistan proposant une zone de sécurité à Kaboul pour tenter de protéger les personnes tentant de quitter le pays, a annoncé dimanche le président français Emmanuel Macron.

« Notre proposition de résolution vise à définir une zone de sécurité à Kaboul, sous contrôle de l’ONU, qui permettrait la poursuite des opérations humanitaires », a déclaré Macron au journal français Le Journal du Dimanche (JDD) dans une interview publiée dimanche.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, convoque une réunion sur l’Afghanistan avec les envoyés de l’ONU pour la Grande-Bretagne, la France, les États-Unis, la Chine et la Russie, les membres permanents du Conseil de sécurité avec droit de veto.

Macron a déclaré samedi que la France tenait des pourparlers préliminaires avec les talibans sur la situation humanitaire en Afghanistan et l’éventuelle évacuation d’un plus grand nombre de personnes du pays.

L’armée américaine, qui gardait l’aéroport de Kaboul, doit se retirer avant l’échéance de mardi fixée par le président Joe Biden. La France fait partie des pays qui ont également mis fin aux évacuations de l’aéroport de Kaboul.

(Reportage de Sarah White et Bertrand Boucey ; édité par Leslie Adler)

READ  Oman et la Suisse ont passé en revue les relations bilatérales et les moyens de les améliorer