L’UEFA se prépare à donner aux meilleurs clubs de football européens le plus grand contrôle qu’ils souhaitent sur les droits et les accords de commercialisation de la Ligue des champions, une question qui a aidé certains à lancer la Super League séparatiste.

L’UEFA a déclaré dans un communiqué publié mardi soir qu’elle « avait commencé à rechercher un partenaire commercial et marketing » pour conclure des accords dans le cadre d’une stratégie convenue pour trois saisons de compétition de clubs de 2024 à 2027.

Les demandes croissantes des clubs ont été un obstacle en mars à l’achèvement des pourparlers entre l’UEFA et les dirigeants de l’époque de l’Association européenne des clubs sur les nouveaux formats de compétitions qui entreront en vigueur en 2024.

La Ligue des champions ajoutera quatre entrées dans un classement individuel de 36 équipes où chacune est garantie de 10 matchs au lieu de six, car les clubs influents voulaient plus d’argent et plus de matchs les uns des autres.

Au cours des négociations, 12 clubs membres de l’ECA couvraient également la Super League, qui a été lancée en avril et s’est effondrée en 48 heures. Le Real Madrid, Barcelone et la Juventus ont refusé de démissionner du projet, tandis que les neuf autres équipes fondatrices ont rejoint l’ECA qui compte 240 membres.

Pourtant, le plus grand contrôle commercial pour lequel ces clubs voyous se sont battus est probablement donné par l’UEFA à l’ECA, qui est désormais dirigée par le président du Paris Saint-Germain Nasser al-Khelaïfi.

Al-Khelaïfi a déclaré aux membres de l’ECA le mois dernier à Genève qu’il y avait un accord avec l’UEFA pour une joint-venture « pour mieux optimiser les revenus des compétitions interclubs ». compétitions de clubs, ce qui se traduit par de nouvelles et meilleures stratégies et une gestion des droits commerciaux », a déclaré Al-Khelaïfi, qui préside également le diffuseur qatari beIN Media Group, détenteur des droits de la Ligue des champions.

READ  Saint-Maximin durement frappé par Covid-19

Les clubs veulent des plans de contenu numérique plus créatifs pour aider à augmenter les prix en argent de la Ligue des champions. Les 32 clubs de la phase de groupes se partageront 2 milliards d’euros (2,3 milliards de dollars) dans chacune des trois saisons d’ici 2024.

La coentreprise UEFA-ECA pourrait mettre fin à 32 ans gérée par l’agence basée en Suisse TEAM Marketing pour gérer exclusivement toutes les ventes pour les compétitions interclubs européennes.

L’UEFA a déclaré que les ventes devraient commencer au deuxième trimestre de l’année prochaine.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)