DUBAI : Majid Al Futtaim de Dubaï a signé un accord avec la société mondiale de conseil en infrastructure AECOM pour aider à planifier le développement du détaillant Mall of Saudi, son projet phare dans le Royaume.

La construction du centre commercial devrait commencer au quatrième trimestre de cette année à Riyad, dans le cadre d’un développement à usage mixte dans le nord de la capitale.

AECOM sera le principal conseil en conception du projet et supervisera la construction du centre commercial, qui devrait comprendre environ 600 magasins sur 300 000 mètres carrés de surface locative brute. Actuellement, les détaillants ont réservé la moitié de l’espace.

Mall of Saudi comprendra également la plus grande piste de ski et snowpark du Moyen-Orient, des hôtels de luxe et des résidences de marque couvrant environ 2 000 clés et sur une superficie de 214 000 mètres carrés.

Le centre commercial comprendra également un hypermarché Carrefour et 31 écrans de cinéma VOX, dont le plus grand IMAX au monde et un Magic Planet.

Majid Al Futtaim, qui emploie 43 000 personnes sur 17 marchés et possède et exploite 27 centres commerciaux, 13 hôtels et quatre communautés à usage mixte, a annoncé une baisse de 7 % de son chiffre d’affaires en glissement annuel à 32,6 milliards d’AED (8,88 milliards de dollars). ) en 2020, entraînant une perte nette de 2,7 milliards de DA, contre une perte de 1,9 milliard d’AED en 2019.

Le PDG de Majid Al Futtaim, Alain Bejjani, a déclaré dans un communiqué en février : « La pandémie n’a pas été seulement une crise financière, mais une crise de confiance encore plus grande. Nous avons construit notre organisation pour résister à des conditions économiques défavorables, notre objectif principal était donc d’agir rapidement pour protéger nos clients et nos employés, tout en travaillant avec diligence pour rétablir la confiance et maintenir des engagements non négociables envers nos pratiques commerciales durables. »

READ  Du billet à l'embarquement, la reconnaissance faciale a fait ses preuves comme une première mondiale à l'aéroport pour simplifier le voyage du voyageur

Dans l’ensemble de ses opérations, le chiffre d’affaires de sa division de centres commerciaux a baissé de 24 % à 3,5 milliards d’AED et ses hôtels ont enregistré une baisse de 60 % des taux d’occupation, l’impact le plus important étant ressenti par la division Majid Al Futtaim – Ventures, qui gère ses loisirs. les actifs de divertissement et de cinéma, dont les revenus ont chuté de 49% à 1,4 milliard d’AED.

En 2021, Majid Al Futtaim a poursuivi son expansion, avec l’ouverture du City Center Al Zahia à Sharjah en mars, tandis que le Mall of Oman devrait ouvrir plus tard cette année. Son activité de vente au détail va de l’avant avec une expansion au Kenya, en Ouganda et en Ouzbékistan et elle prévoit d’étendre ses activités de commerce électronique en Arabie saoudite. Majid Al Futtaim – Cinemas prévoit également d’ouvrir 30 cinémas VOX en Arabie saoudite cette année.

« Le fait que nous ayons connu une croissance dans certaines de nos activités au cours d’une année de perturbations sans précédent témoigne de l’importance qui doit toujours être accordée aux personnes, à la planète et à notre progrès collectif. Pour moi, c’est le capitalisme des parties prenantes en action, et cela me rend optimiste quant à notre avenir », a déclaré Bejjani.

« Chaque pays a eu son lot de défis à relever. La réalité est que la reprise la plus rapide est celle des Émirats arabes unis. . . et nous nous attendons à des reprises très rapides sur d’autres marchés comme l’Arabie saoudite », a déclaré Bejjani à l’agence de presse AP en avril. « Nous avons également vu que l’Egypte est très résistante. »

READ  Kai Havertz au Bayern UPDATE, Timo Werner transfère DECISION, Lukaku implore le retour de l'Inter