Le Bureau du Représentant de l’Union européenne (Cisjordanie et bande de Gaza, UNRWA)

L’Union européenne, la France et l’Espagne ont versé 26,3 millions d’euros pour le paiement des prestations sociales par le biais du programme national de transferts monétaires qui profite à 106 596 familles palestiniennes vulnérables.

L’UE aide le ministère du développement social (MoSD) de l’Autorité palestinienne (AP) à fournir des subventions sociales de base aux familles les plus vulnérables de Cisjordanie et de Gaza par le biais de son programme de transferts monétaires (CTP). Pour ce versement, l’Union européenne a plus que doublé sa contribution financière habituelle, à hauteur de 26,3 millions d’euros, dont la France a alloué 8 millions et l’Espagne 1,5 million. Le financement européen est acheminé via le mécanisme PEGASE, versant les prestations sociales de 70 108 familles sélectionnées, qui sont vérifiées par les auditeurs PEGASE pour garantir leur éligibilité. Divers contrôles indépendants et externes sont effectués avant et après le décaissement européen. Les 36 488 familles restantes sont couvertes par le budget du gouvernement de l’AP.

“La protection sociale est une priorité et un droit humain fondamental que les gouvernements du monde entier doivent respecter et protéger. En Palestine, les partenaires européens pour le développement ont aidé l’Autorité palestinienne à créer son propre système de protection sociale qui comprend un programme de transferts monétaires pour soutenir les plus pauvres. et les plus vulnérables.Ce programme est actuellement confronté à des défis sans précédent en raison de la crise budgétaire prolongée de l’Autorité palestinienne.Cette contribution, cofinancée par l’Espagne et la France, démontre une fois de plus notre engagement européen aux côtés du peuple palestinien alors que nous continuons à demander paiement fiable et en temps voulu des allocations sociales grâce à ce programme », a déclaré la représentante adjointe de l’UE, Maria Velasco.

« En ces temps difficiles, la France est fière de soutenir le gouvernement palestinien pour répondre aux besoins de sa population par des prestations sociales pour les plus vulnérables. Grâce à notre contribution, de nombreuses familles palestiniennes pauvres et vulnérables recevront le soutien indispensable du ministère du Développement social. Ce soutien est essentiel pour aider à réduire la pauvreté et à atténuer la crise socio-économique en Palestine », a déclaré le chef de la coopération française, Guillaume Robert

« Depuis de nombreuses années, l’Espagne apporte un soutien fiable et prévisible au gouvernement palestinien pour la fourniture de services publics essentiels à la population palestinienne, garantissant l’appropriation et contribuant à la réduction de la pauvreté multidimensionnelle. Cette année, notre soutien se concentre sur la satisfaction des besoins urgents des ménages les plus vulnérables identifiés par le ministère du Développement social, avec des prestations d’assistance sociale », a déclaré le chef de la coopération espagnole, Ventura Rodríguez García.

Arrière-plan:

Depuis 2008, la majeure partie de l’aide de l’Union européenne à l’Autorité palestinienne (AP) a été acheminée par le biais du soutien financier direct PEGASE, soutenant le processus de réforme de l’AP et divers plans nationaux de développement, actuellement le Plan national de développement (PND) 2021-2023. PEGASE prend en charge les dépenses récurrentes de l’Autorité Palestinienne, principalement les salaires et pensions des fonctionnaires, les prestations sociales versées dans le cadre du programme de transferts monétaires et une partie des frais de référencement vers les hôpitaux de Jérusalem-Est. Depuis février 2008, la Commission européenne et divers partenaires au développement, principalement des États membres de l’UE, ont déboursé plus de 3 milliards d’euros via PEGASE. La stratégie européenne commune 2021-2024 en faveur de la Palestine est la base de la mise en œuvre de la coopération européenne au développement et fournit une réponse européenne commune aux priorités du NPD, y compris le soutien aux réformes et programmes majeurs mis en œuvre par les principaux ministères en vue de la création d’un État. En outre, l’UE fournit une assistance par l’intermédiaire de l’UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient.

DÉTAILS DU CONTACT
Shadi Othman (02 5415 867, 0599 673 958); Inas Abu Shirbi (02 541 5 859, 0599 673 957)