Hier soir, TF1 a diffusé l’événement téléfilm sur la vie de Grégory Lemarchal, intitulé Parce que je vis. Ce mardi 8 septembre à Ne touchez pas à mon message, Lucie Bernardoni, finaliste de Académie des étoiles avec Grégory Lemarchal a souligné la « inexactitudes » du téléfilm, mettant en évidence un écart entre réalité et fiction.

Une carte d’audition. Hier soir, TF1 a diffusé l’événement téléfilm sur la vie de Grégory Lemarchal, lauréat du Académie des étoiles 4 et décédé en 2007 d’une fibrose kystique. Cette unité a rencontré un énorme succès d’audience puisqu’elle a rassemblé 7,4 millions de téléspectateurs soit 32,8% de part d’audience. Ce mardi 8 septembre, Cyril Hanouna a accueilli un nouveau nombre de Ne touchez pas à mon message, habite en C8. À la fin de l’émission, les chroniqueurs du talk-show ont débattu de ce téléfilm et les opinions étaient plus que mitigées. Lucie bernardoni, finaliste aux côtés de Grégory Lemarchal en 2004, a été invité à commenter le biopic. Si dans un premier temps le chanteur a fait l’éloge de la cause de ce téléfilm, l’ancien candidat s’est alors plus réservé sur l’objet télévisuel, en pointant du doigt « inexactitudes » entre fiction et réalité.

Lucie Bernardoni n’est pas fan du téléfilm

« Lucie dans ce téléfilm, as-tu trouvé ce que tu as vécu? » Cyril Hanouna a demandé Lucie bernardoni. « En général, ce que j’ai vécu avec lui lors de la Star Academy, pas vraiment. C’est vrai que ça fait 92 minutes qu’il faut condenser … La seule certitude est que le message est passé quand même pour la fibrose kystique. Maintenant oui, il y a inexactitudes « , elle a répondu avant d’ajouter: « C’est vrai que pendant les scènes de Star Ac dans le château, il a l’air assez solitaire. En fait, ce n’était pas du tout ça! Nous étions un groupe très uni et il était parfaitement intégré, il était même parmi les leaders (…) il a enseigné avec nous, ça ne s’est jamais passé comme le film l’a montré « . Quelques instants plus tard, Géraldine Maillet était plus virulente contre le téléfilm, comme elle le sentait « complètement perdu ».

READ  Gérard Hernandez (Scènes de Ménages) vit sous une fausse identité: "C'était prétentieux!"

Ne touchez pas à mon message, qui est complet dans l’application myCANAL.