Mardi, l’UCI a annoncé que 49 athlètes participeront aux Championnats féminins d’Afghanistan sur route qui se dérouleront le 23 octobre à Aigle, en Suisse. Les femmes afghanes vivant maintenant en Suisse, en Italie, en France, en Allemagne, au Canada et à Singapour sont sur la liste de départ pour la course sur route de dimanche.

Dans un communiqué, l’UCI précise que parmi eux se trouvera Masomah Ali Zada, le premier cycliste afghan à participer aux Jeux olympiques, au sein de l’équipe de réfugiés créée par le Comité international olympique (CIO) pour les Jeux de Tokyo 2020, qui a fui son pays en 2017, menacé pour avoir fait du vélo. En juillet de cette année, elle a été élue à la commission des athlètes du CIO.

Parmi les participants figurent également Wahida Hussaini, l’une des athlètes accueillies par le Centre mondial du cyclisme (CMC) UCI ​​à Aigle, en Suisse, qui a terminé 11e du contre-la-montre individuel aux Championnats asiatiques de cyclisme de cette année à Douchanbé, au Tadjikistan. Pendant ce temps, les sœurs italiennes Fariba et Yulduz Hashimi, deux des quatre Afghanes qui roulent actuellement pour l’équipe continentale féminine Valcar – Travel & Service UCI, ont récemment participé aux premiers Championnats du Monde Gravel UCI.

Le sort des femmes cyclistes après la chute de l’Afghanistan

Le parcours consistera en des tours d’un circuit à cheval de 28,5 km à travers les communes d’Aigle, Yvorne, Rennaz et Vouvry, dans le Chablais de Vaud.

Deux titres différents seront décernés : un pour les coureurs de la catégorie Elite et un pour ceux de la catégorie U-23. Cependant, tous les participants partiront simultanément et parcourront la même distance.

READ  Le chef des républicains au Sénat a finalement reconnu la victoire présidentielle de Joe Biden aux États-Unis.

Le directeur du CMC UCI et ancien coureur de l’équipe nationale canadienne, Jacques Landry, a déclaré que toutes les jeunes femmes participant à Aigle étaient bien prises en charge dans leurs pays d’accueil respectifs : « En plus d’avoir l’opportunité de pratiquer en toute sécurité le sport qu’elles aiment, elles s’intègrent dans leur nouvelle vie apprendre la langue, trouver leur propre logement, et beaucoup travaillent ou étudient déjà », a-t-il déclaré. « Le but est de les rendre indépendants et autonomes. Le CMC UCI est ravi d’accueillir Aigle pour ses Championnats Nationaux.

En 2021, plusieurs opérations d’évacuation ont été menées par l’UCI ou ses partenaires. Au total, 165 citoyens afghans ont pu quitter leur pays, grâce à des groupes tels que l’ONG IsraAID, divers gouvernements, la Confédération asiatique de cyclisme et Sylvan Adams, propriétaire de l’UCI WorldTeam Israel Start-Up Nation.

Le propriétaire de l’équipe Israel Start-Up Nation a organisé une mission pour sauver 167 citoyens afghans

Les évacuées afghanes basées dans différents pays ont désormais l’opportunité de se réunir et de célébrer leur passion pour le cyclisme à l’occasion des Championnats féminins d’Afghanistan sur route qui se déroulent à Aigle le dimanche 23 octobre.

Certaines des jeunes femmes qui ont été évacuées racontent leur histoire dans la vidéo émouvante ci-dessous.