Le chef d’orchestre italien Gianandrea Noseda poursuivra son rôle au sein de l’orchestre pendant encore trois ans jusqu’à la saison de concerts 2027/28.

(Crédit photo : Scott Suchman)

Gianandrea Noseda j’étais nommé directeur musical général de l’Opéra de Zurich en 2018 pour la saison 2021/22, atteindre fabio louis en position. À la demande du directeur désigné Matthias SchulzLe contrat de Noseda a été prolongé jusqu’en 2028.

Noseda, 58 ans, fera partie de la nouvelle direction de l’opéra sous la direction de Schulz, qui assumera le rôle d’intendant et de directeur artistique de l’Opéra de Zurich après Andreas Hoki de la saison 2025/26. Ils travailleront en étroite collaboration avec le directeur d’opéra par intérim. Annette Weber et le futur directeur de ballet cathy marston.

« Je suis très heureux de prolonger ma collaboration avec l’Opéra de Zurich en 2025 pour trois saisons supplémentaires en collaboration avec Matthias Schulz », a déclaré Noseda.. « Cela nous donnera à tous l’opportunité d’approfondir et de construire sur ce que nous avons déjà réalisé. Je suis également très heureux de poursuivre l’incroyable polyvalence de la Philharmonie de Zurich, tant dans la fosse d’orchestre que sur le podium de concert.

« Depuis que j’ai pris mes fonctions de directeur général de la musique en septembre 2021, mon impression de l’Opéra de Zurich comme l’un des meilleurs opéras du monde n’a fait que s’approfondir », a-t-il poursuivi. « J’aime la façon dont cet opéra fonctionne, le sérieux et la qualité avec lesquels les gens travaillent et l’ouverture et la productivité avec lesquelles les gens se rencontrent. »

En plus de son poste à Zurich, Noseda est directeur musical pour Washington, DC Orchestre symphonique national – où il a également reçu une prolongation de contrat — et principal chef invité du Orchestre symphonique de Londres. En 2019, il est devenu le directeur musical de Georgia’s Fête de Tsinandali Oui Orchestre des jeunes pancaucasiens.

« Noseda est l’un des meilleurs chefs d’orchestre de notre temps, qui est aussi à l’aise dans l’opéra que dans le concerto », a ajouté Schulz. « Quelques mois après son premier mandat de directeur général de la musique à l’Opéra de Zurich, il a réussi à laisser une empreinte artistique formatrice.

« Il bénéficie d’un haut niveau d’acceptation et de reconnaissance parmi le personnel de l’opéra, le public et les médias », a-t-il poursuivi. « Par sa personnalité gagnante et son haut niveau de professionnalisme, il a su établir une relation étroite avec tous les ensembles artistiques. J’ai hâte de poursuivre ce travail fructueux et de développer de nouvelles gammes de programmes avec moi.

READ  Les tests Covid 'Day Two' les moins chers débuteront le 24 octobre