Manuel Locatelli dit que parler de l’intérêt de la Juventus pour le signer est « gentil », mais le milieu de terrain de Sassuolo n’a pas encore pensé à son avenir après avoir aidé l’Italie à remporter l’Euro 2020.

Le joueur de 23 ans est apparu cinq fois pour les Azzurri lors de leur campagne réussie pour le Championnat d’Europe, y compris une apparition hors du banc lors des prolongations lors de la victoire de dimanche contre l’Angleterre en finale.

Il a marqué deux buts pour l’Italie lors d’une victoire 3-0 en phase de groupes contre la Suisse et avait le deuxième meilleur ratio de buts pour 90 minutes de tous les joueurs italiens (0,66) après Matteo Pessina, qui a marqué deux fois en quatre matches (0,95).

Le jeune milanais Locatelli a également remporté plus de plaqués toutes les 90 minutes (2,32) à l’Euro que tout autre joueur italien, suivi de Marco Verratti (2,02) et Federico Bernardeschi (1,42).

Ces performances, combinées à ses performances impressionnantes qui ont aidé Sassuolo à atteindre la huitième place de la Serie A la saison dernière, ont attiré l’attention des géants italiens de la Juventus et de la Premier League Arsenal.

Le directeur de Sassuolo, Giovanni Carnevali, a déclaré plus tôt ce mois-ci que le couple avait manifesté de l’intérêt pour Locatelli, qui serait évalué à environ 50 millions d’euros.

Mais Locatelli, qui a également déjà été considéré comme une cible pour le duo de Liga Real Madrid et Atlético de Madrid, n’envisage pas encore son prochain changement de carrière.

« Je n’y ai pas vraiment pensé », a-t-il déclaré à Sky Sport Italia. « J’ai joué pour l’équipe nationale et j’ai fait de mon mieux à l’Euro.

READ  Rennes déraille, Marseille continue, Paris se déploie

« J’ai dû tout donner pour les Italiens qui nous suivent, même de loin. Après ces célébrations, on verra. »

Interrogé spécifiquement sur les liens avec une signature pour la Juventus, qui a récemment reconduit Massimiliano Allegri au poste d’entraîneur-chef, Locatelli a ajouté : « C’est une grande équipe. L’intérêt est le bienvenu, je l’ai toujours dit.

« Mais maintenant, je suis ici avec l’équipe nationale, toujours à encourager l’Italie. »

Locatelli a raté un penalty lors de la victoire de l’Italie aux tirs au but contre l’Espagne en demi-finale et a été étreint par le capitaine Giorgio Chiellini après que son équipe l’ait finalement emporté 4-2 sur des tirs de la pointe.

Le milieu de terrain n’était pas obligé d’intensifier la victoire de dimanche contre l’Angleterre, mais était prêt à en prendre un si on le lui demandait.

« Le monde s’effondrait autour de moi lors du match en Espagne, mais Chiellini n’arrêtait pas de me dire de ne pas m’inquiéter car nous avons gagné », a-t-il déclaré.

« Il m’a dit la même chose hier. Il aurait pris un penalty contre l’Angleterre, mais heureusement les autres sont partis avant moi. »