L’Irlande participera à sa première Coupe du monde féminine l’année prochaine et a rejoint la Suisse en remportant toutes deux les éliminatoires européennes, laissant le Portugal entrer dans un tour intercontinental.

Un premier tournoi majeur pour les femmes irlandaises a été récompensé par le but d’Amber Barrett à la 72e minute qui a scellé une victoire 1-0 en Écosse.

Barrett a dominé la défense écossaise pour marquer avec un tir bien placé et s’assurer que les Irlandais se qualifient pour la finale co-organisée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

La Suisse a dû attendre le temps additionnel à la fin des prolongations pour prendre l’avantage lors d’une victoire 2-1 contre le Pays de Galles.

La remplaçante Fabienne Humm a été décisive d’un tir dans un angle serré après avoir couru pour rencontrer un centre bas du flanc gauche.

Le Portugal a également remporté son tie-break en prolongation, 4-1 contre une équipe d’Islande réduite à 10 joueurs alors que le match était sans but en début de seconde période. Áslaug Munda Gunnlaugsdóttir a été expulsé pour une faute après avoir concédé le penalty de Carole Costa pour donner l’avantage à la 55e minute.

Cependant, le Portugal a dû attendre le résultat du dernier match en Ecosse pour voir si ses débuts en Coupe du monde féminine étaient assurés.

Seuls deux billets directs pour la Coupe du monde ont été offerts mardi, attribués aux équipes ayant le meilleur bilan général au classement. Il s’agissait de la Suisse et de l’Irlande.

Le Portugal se rendra maintenant au tour éliminatoire intercontinental à 10 équipes en février en Nouvelle-Zélande, où les trois dernières entrées seront décidées.

READ  Les fans de Liverpool ont causé des problèmes de démarrage à Paris, selon le ministre français des Sports | Ligue des Champions

La FIFA procédera au tirage au sort de la phase finale du tournoi le 22 octobre à Auckland avec seulement 29 des 32 équipes confirmées.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande accueilleront la première Coupe du monde féminine à 32 équipes du 20 juillet au 2 août. 20 où les États-Unis défendront leur titre.

(Cette histoire n’a pas été éditée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)