Le sélectionneur nord-irlandais Ian Baraclough est prêt à appeler des renforts après avoir vu son équipe épuisée par les blessures avant deux éliminatoires de la Coupe du monde.

Les matchs à l’extérieur du groupe C auront lieu en Suisse samedi et en Bulgarie trois jours plus tard, et il semble certain que Baraclough ne mettra pas en vedette le leader de Blackpool Shayne Lavery et le milieu de terrain de Preston North End Ali McCann.

Le défenseur Jonny Evans ne s’est pas non plus présenté à Leicester City en raison d’une blessure et d’une maladie et il est peu probable qu’il soit en danger. La nouvelle de ces blessures est un coup dur pour Baraclough, dont l’équipe compte trois points de retard sur la Suisse, deuxième et à égalité avec la Bulgarie, l’Italie étant en tête du classement avec six points.

L’ancien favori de Linfield, Lavery, a marqué le premier but de la victoire de Blackpool contre Blackburn samedi, mais a été contraint à l’abandon en raison d’une blessure aux ischio-jambiers après seulement 22 minutes.

McCann s’est blessé à la cheville au début de la défaite de samedi contre les Rangers de Queen’s Park en championnat. Lavery a causé des maux de tête aux Suisses lors d’un match nul et vierge à Windsor Park le mois dernier et était sur la bonne voie pour commencer samedi. Le patron de Blackpool, Neil Critchley, a déclaré que le joueur de 22 ans avait une certitude à « 99,9% » de manquer le prochain match de qualification.

« Nous devrons attendre et il devra passer un scanner », a déclaré Critchley.

READ  DIRECT. Coronavirus: la liste des proches infectés de Donald Trump s'allonge

À propos de la blessure de McCann, le patron de Preston, Frankie McAvoy, a déclaré: «Ali a une blessure à la cheville et nous ne saurons pas avant demain à quel point c’est grave. Ça faisait trop mal de continuer. »

Baraclough était sans un certain nombre de joueurs pour les éliminatoires de septembre, mais l’équipe était à la hauteur du défi et l’ancien patron de Motherwell a expliqué : Fantastique et ils nous ont montré que nous avons une équipe plus forte maintenant qu’il y a peut-être un an. Je pense que cela montre qu’il y a maintenant un caractère compétitif dans l’équipe et que les gens ne sont pas perdus. »

À propos de la blessure d’Evans, Baraclough a déclaré : « Après avoir parlé à Brendan (Rodgers), c’est un cas où nous devons être prudents avec lui et gérer son temps de jeu. En fin de compte, Jonny sera celui qui prendra la décision.

« Il connaît son corps et ce qu’il peut et ne peut pas faire. »

Téléchargez l’application Belfast Telegraph

Accédez rapidement et facilement aux dernières nouvelles, sports, affaires et points de vue de l’Irlande du Nord avec l’application Belfast Telegraph.



Obtenez le sur Google Play