Le déficit commercial de l’Iran en décembre s’élevait à 869 millions de dollars, tandis que les expéditions totales ont atteint près de 9 milliards de dollars.

L’Iran a signalé une augmentation importante de l’activité commerciale au cours du mois civil jusqu’à la fin décembre, les exportations ayant totalisé 4,041 milliards de dollars au cours de la période, selon les chiffres fournis par l’administration des douanes iranienne (IRICA).

Le porte-parole de l’IRICA, Rouhollah Latifi, a déclaré lundi que la valeur totale des échanges signalés au cours du mois précédant le 21 décembre avait atteint 8,951 milliards de dollars, soit 25% de plus qu’au cours d’un mois similaire en 2020.

Latifi a déclaré que le déficit commercial de l’Iran en décembre s’élevait à environ 869 millions de dollars, alors que les importations vers le pays ont augmenté de 27% en glissement annuel pour s’établir à 4,91 milliards de dollars..

L’Iran a signalé une tendance à la croissance continue des activités commerciales non pétrolières ces dernières années malgré la pression croissante des États-Unis sur son économie.

Le boom s’est accéléré ces derniers mois avec l’assouplissement des restrictions commerciales imposées par les coronavirus dans le monde.

Latifi a déclaré que les exportations iraniennes avaient augmenté de 23% en glissement annuel au cours du mois jusqu’à la fin décembre, ajoutant que la Chine était restée la première destination d’exportation de l’Iran au cours de la période avec des achats d’une valeur de 1,126 milliard de dollars.

Il a déclaré que les exportations vers l’Irak et les Émirats arabes unis s’élevaient à 1,15 milliard de dollars, tandis que les expéditions vers la Turquie et l’Afghanistan ont augmenté à un peu plus de 0,5 milliard de dollars au cours de la même période.

READ  Alors que les vaccins aux États-Unis sont en baisse, ceux en Europe s'améliorent, dit Goldman

Les principaux exportateurs vers l’Iran en décembre comprenaient les Émirats arabes unis avec 1,42 milliard de dollars d’expéditions, suivis de la Chine avec 1,191 milliard de dollars et de la Turquie avec 454 millions de dollars, a déclaré le responsable, ajoutant que les importations en provenance de Suisse et d’Allemagne ont totalisé plus de 310 millions de dollars au cours de le même mois.

Les chiffres de l’IRICA ont montré que le transit de marchandises via l’Iran avait atteint environ 1,57 million de tonnes métriques en volume sur le mois à fin décembre, soit une augmentation de 53% par rapport au même mois de l’année dernière.