Linflation américaine sans aucune mauvaise surprise en juillet, le Cac 40 toujours en hausse de 1% 

on Cosmo Sonic website:

Linflation américaine sans aucune mauvaise surprise en juillet, la hausse de 1% du Cac 40 se poursuit

Les prix à la consommation aux États-Unis ont augmenté de 3,2% en juillet, légèrement en-deçà des attentes de 3,3%. Cette hausse est inférieure aux prévisions mais reste significative, ce qui suscite des réflexions et des analyses de la part des économistes et des marchés financiers.

L’inflation, hors éléments volatils tels que l’énergie et l’alimentation, est de 4,7% et en légère décélération par rapport à juin. Cela indique une certaine stabilité et donne aux experts l’espoir que la situation économique puisse se calmer dans les mois à venir.

Cependant, ces chiffres ne changent pas le scénario anticipé d’une pause dans les hausses de taux d’intérêt par la Fed en septembre. La Réserve fédérale américaine devrait maintenir sa politique monétaire accommodante pour soutenir la reprise économique fragile après les ravages de la pandémie de Covid-19.

De plus, les émissions obligataires du Trésor se déroulent bien, avec 103 milliards de dollars émis sur trois jours. Cela témoigne de la confiance des investisseurs dans la dette américaine et de la solvabilité du gouvernement américain.

En Chine, les restrictions de voyage en groupe sont levées vers plusieurs pays, ce qui profite aux entreprises du secteur du luxe et aux compagnies aériennes européennes. Cette annonce est une bonne nouvelle pour ces secteurs d’activité qui ont été durement touchés par la pandémie et qui cherchent à se remettre sur pied.

En ce qui concerne les entreprises, TotalEnergies voit ses actions monter de 1,3% en raison de la hausse des prix du pétrole et du gaz. Cette augmentation des prix des matières premières profite à cette entreprise énergétique.

READ  Swiss Business Magnet - RSI Swiss Radio & Television

Cependant, Schneider Electric et Thales sont affectés par les prévisions négatives de l’entreprise autrichienne Wienerberger et par les résultats décevants de l’allemand Rheinmetall. Cette mauvaise performance de certaines entreprises européennes met en évidence les défis auxquels font face certains secteurs industriels dans le contexte économique actuel. Cela souligne également l’importance de suivre de près les développements économiques et les performances des entreprises.

En somme, les indicateurs économiques aux États-Unis et les développements dans d’autres pays ont un impact sur les marchés financiers et sur les entreprises. La situation reste complexe avec des signes de reprise économique mais aussi des défis et des incertitudes persistantes. Il est donc essentiel de se tenir informé des dernières nouvelles pour prendre des décisions éclairées.