La force porteuse nucléaire française, composée de deux frégates et d’un navire de soutien, est depuis plusieurs mois en mission “Clemenceau 21”, qui traite de la lutte contre le terrorisme en Méditerranée, dans l’océan Indien et dans la mer d’Oman / Perse Golfe.

Pour Shishir gupta, Hindustan Times, New Delhi

PUBLIÉ LE 23 FÉVRIER 2021 06:50

L’Inde et la France consolideront leur coopération en matière de défense en avril, lorsque la force de frappe des porte-avions Charles de Gaulle effectuera des exercices avec l’INS Vikramaditya en deux phases dans la mer d’Oman et l’océan Indien, selon des personnes proches du dossier.

Les dates des exercices sont programmées entre les deux marines, ont ajouté les gens.

La force porteuse nucléaire française, composée de deux frégates et d’un navire de soutien, est depuis plusieurs mois en mission “Clemenceau 21”, qui traite de la lutte contre le terrorisme en Méditerranée, dans l’océan Indien et dans la mer d’Oman / Perse Golfe.

Selon des officiers de la marine indienne au courant des développements, la flotte occidentale avec son nouveau commandant, le contre-amiral Ajay Kochhar, mènera des exercices avancés avec le groupe de travail des porte-avions français. Alors que Charles de Gaulle est un porte-avions de 42 500 tonnes avec des chasseurs Rafale M à bord, l’INS Vikramaditya est un porte-avions à propulsion conventionnelle avec un déplacement de 44 500 tonnes et a un avion MiG-29K à bord.

Le mois d’avril verra également un engagement renouvelé avec la France avec le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian en visite en Inde pour donner des conférences à un groupe d’experts et engager un dialogue politique. L’Inde et la France sont toutes deux convergentes sur la liberté de navigation dans l’Indo-Pacifique, et Paris a nommé un envoyé spécial pour la région.

READ  le suspect accusé d'enlèvement, de séquestration et de meurtre précédé d'une tentative de viol

À cela s’ajoutera l’arrivée de sept avions Rafale en provenance de France entre le 19 et le 23 avril, après quoi le premier escadron de l’avion de combat omnidirectionnel français sera complété à la base aérienne d’Ambala. Les 18 combattants restants seront déployés à Hashimara, dans le secteur oriental, pour couvrir le corridor stratégique de Siliguri.

L’Inde et la France ont renforcé leurs relations bilatérales avec la convergence au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies et le renforcement des capacités de l’armée de l’air indienne grâce à l’achat d’avions de transport moyen et de camions-citernes de transport polyvalents.

Les deux pays ont également uni leurs forces pour développer la propulsion sous-marine conventionnelle indépendante de l’air pour les futurs navires submersibles indiens.

Fermer