ROME, 7 septembre (Reuters) – L’entraîneur italien Roberto Mancini a pris la défense de l’attaquant Ciro Immobile mardi, affirmant que le joueur de 31 ans a les atouts pour mener les Azzurri à la gloire lors de la prochaine Coupe du monde de l’anus.

Moins de deux mois se sont écoulés depuis que les Azzurri ont été sacrés champions d’Europe, mais les matchs consécutifs de qualification pour la Coupe du monde contre la Bulgarie et la Suisse, avec un but marqué, ont assombri les esprits.

Immobile n’a pas pu trouver le réseau lors de ses six dernières apparitions en Italie, ce qui a incité à demander que l’attaque soit mise à jour pour l’affrontement de mercredi avec la Lituanie à Reggio Emilia.

« Nous avons remporté le championnat d’Europe avec 26 joueurs et Ciro a toujours été un partant. Il a marqué en deux matchs, d’autres fois il était proche ou le ballon n’est pas rentré », a déclaré Mancini lors d’une conférence de presse.

« Bien sûr, je dois lui dire de faire certains mouvements, mais je ne vois pas de gros problème. Il a toujours marqué des buts, peut-être qu’en Coupe du monde il en marquera huit et nous le gagnerons.”

Le match nul de dimanche à Bâle a valu à l’Italie le record de la plus longue séquence internationale sans défaite en 36 matchs, mais l’impasse signifie que la qualification pour la Coupe du monde en tant que champion du groupe C est loin d’être garantie.

L’Italie est en hausse avec 11 points, mais les Suisses ont quatre points de retard avec deux matchs en moins, ce qui rend la victoire sur la Lituanie en bas de l’échelle essentielle.

READ  Lundi Sports à venir

“Je ne suis pas très inquiet. Psychologiquement, les joueurs doivent aller bien, ils ont gagné l’Eurocup et ils doivent jouer calmement”, a déclaré Mancini.

“Parfois, le ballon n’entre malheureusement pas, et en Italie, nous allons chercher quelqu’un à blâmer pour tout.

«Mais nous devons nous isoler un peu de cela et faire certaines choses un peu mieux. Ensuite, l’équipe continuera à faire ce qu’elle fait, tout comme Immobile. Les buts viendront”.

Reportage d’Alasdair Mackenzie, édition Ed Osmond

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.