Stéphane Dion est un éminent diplomate, fonctionnaire et universitaire canadien.

En tant qu’ambassadeur du Canada en Allemagne et envoyé spécial du premier ministre pour l’Union européenne et l’Europe de 2017 à 2022, il a contribué à approfondir les relations du Canada avec l’Allemagne tout en faisant la promotion des intérêts du Canada dans toute l’Europe, au profit des peuples des deux côtés de l’Atlantique.

Avant d’occuper ce poste, il a été ministre des Affaires étrangères du Canada de 2015 à 2017, où il a défendu le leadership canadien dans le monde, y compris la promotion des droits universels de la personne, les efforts de paix et de stabilité, le défi climatique mondial et l’engagement durable du Canada envers le multilatéralisme. .

En 2006, il est devenu chef de l’opposition officielle à la Chambre des communes, poste qu’il a occupé jusqu’en 2008. Auparavant, M. Dion a été ministre de l’Environnement de 2004 à 2005, lorsqu’il a obtenu ce qui a été salué comme l’un des budgets les plus verts. . dans l’histoire du Canada. En 2005, il a présidé la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP11/MOP1), où il a concilié les intérêts divergents des pays membres pour mettre en œuvre efficacement le protocole de Kyoto.

À titre de ministre responsable des langues officielles de 2001 à 2003, il a élaboré et lancé le Plan d’action pour les langues officielles, qui sert encore aujourd’hui de référence. Ministre des Affaires intergouvernementales de 1996 à 2003, plus longtemps que tout autre Canadien depuis la Confédération, M. Dion a joué un rôle de premier plan dans la promotion de l’unité canadienne.

READ  Mystère révélé ! Maintenant, sachez où l'astéroïde qui a tué les dinosaures sur Terre a frappé

Il a été député pour la première fois en 1996, représentant Saint-Laurent-Cartierville, et a été réélu sept fois de suite.

Avant d’entrer en politique, M. Dion a enseigné la science politique à l’Université de Moncton en 1984, puis à l’Université de Montréal de 1984 à 1995. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages scientifiques sur l’administration publique, les études organisationnelles, les institutions politiques et l’environnement. Stratégies. Il a également siégé au conseil consultatif externe du Yale Institute for Climate and Energy de 2011 à 2015.

Né à Québec, M. Dion a étudié à l’Université Laval avant d’obtenir un doctorat en sociologie de l’Institut d’études politiques de Paris, France. Il a également été nommé Docteur Honoris Causa par l’Université Carlos III de Madrid.

produit connexe