Lewis Hamilton fait partie des conducteurs à qui Franz Tost a dit de « rester à la maison » après s’être plaint de problèmes de marsouins. Le patron d’AlphaTauri a affirmé que les pilotes devraient regarder les courses à la télévision si conduire une voiture de F1 était « trop ​​​​difficile pour eux ».

S’exprimant lors de la conférence de presse du directeur de l’équipe, Tost a déclaré : « Ce sont des voitures de Formule 1. Ce n’est pas une Rolls-Royce, et les pilotes doivent le savoir. Si les voitures sont trop rigides ou si c’est trop dur pour eux, peut-être qu’ils devraient rester à la maison dans le salon, assis dans le fauteuil, et ensuite ils pourront faire les courses à la télé ou ailleurs, je ne sais pas.

Ses commentaires interviennent après que Hamilton ait continué à se plaindre de maux de dos subis lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan. George Russell et Daniel Ricciardo font partie des autres pilotes qui ont fait part de leurs inquiétudes concernant le rebond qu’ils ont connu à Bakou.

Le propre chauffeur de Tost, Pierre Gasly, a également admis avoir pris des analgésiques en raison des problèmes. Cependant, le patron d’AlphaTauri a affirmé que les pilotes devraient être responsables de leur propre douleur en s’entraînant davantage avant les courses.

LIRE LA SUITE: Max Verstappen se moque de Lewis Hamilton à propos des problèmes de Mercedes

Il pense que souffrir à l’intérieur de la voiture n’était « rien de nouveau » et a suggéré qu’un travail supplémentaire sur la force des muscles du cou aiderait. Il a expliqué : « D’une part, je peux comprendre que ce n’est pas si facile pour eux. D’autre part, il s’agit d’une voiture de Formule 1.

READ  Une bousculade lors d'un événement caritatif au Nigeria fait 31 morts et sept blessés | Nigeria

« Je me souviens quand les ‘voitures volantes’ étaient là-bas, un chauffeur est venu me voir le dimanche après-midi et m’a dit : ‘Demain, je dois aller chez le dentiste parce que mes obturations tombent dans le virage parce que les voitures sont très difficiles à gérer. balade’. Ce n’est pas nouveau. Tout d’abord, les pilotes devraient entraîner davantage leurs muscles du cou et leur grand fessier, alors cela aide à coup sûr.

La FIA a pris des mesures pour réduire le problème en publiant une nouvelle directive technique avant le Grand Prix du Canada. La directive prévient que la FIA mesurera un taux d’oscillations acceptable pour s’assurer que les équipes ne conduisent pas leurs voitures trop près du sol.

NE LE MANQUEZ PAS
Lewis Hamilton « prend des analgésiques » pour faire face à la douleur des voitures de F1 [INSIGHT]
Christian Horner furieux contre la FIA pour un changement « très injuste » de la réglementation F1 [COMMENT]
Mercedes a du mal à trouver une solution Hamilton et Russell en raison de la règle [ANALYSIS]

Ils ont également promis de discuter avec les équipes pour trouver des solutions à moyen terme aux problèmes. Hamilton a soutenu l’approche de la FIA vendredi, mais Tost a semblé remettre en question l’efficacité des nouvelles directives.

Il a dit : « Dans quelle mesure vous pouvez contrôler cela, je ne le sais pas encore. Mais à la Scuderia AlphaTauri, nous soutenons la FIA, nous leur donnerons les données et nous verrons ensuite quel pourrait être le résultat. »