Dans le cadre de l’accord de cohésion de l’UE, la Suisse fournira désormais des fonds équivalant à 1,13 milliard de dollars à huit pays. Les huit pays sont la Bulgarie, la Croatie, Chypre, l’Estonie, la Hongrie, Malte et la Pologne. Selon le gouvernement suisse, les fonds aideront à payer des projets jusqu’en 2029. Les projets comprendront la santé, la recherche, les programmes de recrutement pour les groupes minoritaires, la protection du climat et de l’environnement, l’urbanisme, la sécurité, etc. Cependant, les fonds iront directement à des projets individuels au lieu d’aller dans les poches de l’UE ou dans les coffres des pays partenaires.

Au cours des 10 prochaines années, la Suisse prévoit également de fournir des financements dans des domaines tels que la migration, portant le montant total des financements à plus de 1,3 milliard de francs. En 2019, la Suisse a dû suspendre son financement à d’autres pays en raison d’une impasse avec la Belgique, mais l’année dernière, en octobre, il a été décidé de dégeler les paiements de financement. La décision d’octobre visait à dégeler les liens hostiles avec la Belgique, car c’est son plus grand partenaire commercial.

Crédit : euronews

Le paiement de cohésion a été lancé pour soutenir les minorités et réduire les différences économiques et sociales au sein de certains pays de l’UE. Le programme contribuera également à une gestion plus fluide de la migration. Le programme de paiements de cohésion est également considéré comme une passerelle permettant aux membres de l’UE tels que la Suisse et la Norvège de participer aux marchés uniques européens.

READ  Un ex-concierge accusé de viols en série sera jugé en France

Crise énergétique en Suisse

Mercredi, le gouvernement suisse a annoncé qu’il souhaitait établir des relations plus solides avec l’Union européenne, en particulier avec les pays voisins de l’UE. Le gouvernement veut remplir son objectif de solidarité à travers des accords sur la sécurité énergétique. Sécurité énergétique dans le sens d’un approvisionnement en gaz d’urgence.

Un autre objectif de la Suisse est d’étendre son accord de libre-échange avec l’UE.

Le besoin soudain de sécurité énergétique en Suisse survient parce que la petite nation est exposée à un risque élevé de pannes d’électricité au cours de l’hiver à venir. Le chef de la Commission suisse de l’électricité a également averti les citoyens de s’approvisionner en bois de chauffage et en bougies en cas de longues pannes de courant hivernales.

La Suisse produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, mais en hiver la situation devient un peu difficile, le pays enclavé s’appuie sur les nations voisines pour le commerce du gaz. La tendance à la hausse rapide des prix de l’énergie en Suisse pousse le gouvernement à résoudre les pénuries d’approvisionnement en gaz. Près de 15% de la production d’électricité en Suisse repose sur le gaz. 42% de l’approvisionnement énergétique domestique de la Suisse repose également sur le gaz.

Programme collaboratif Interreg Espace alpin de la Suisse et de l’Union européenne

La cohésion de l’UE profitera également grandement à la Suisse, car le financement de 107 millions d’euros du programme Interreg Alpine se concentrera sur la préservation de l’environnement dans la région alpine et mettra également un accent particulier sur les investissements dans les énergies plus vertes, l’agriculture durable, le reboisement, etc.

READ  La Suisse créera une ambassade dédiée au Vatican et gérera également les relations avec Malte

Eaux suisses qui disparaissent

La Suisse est également victime de la crise actuelle de l’eau en Europe. Plus de la moitié des glaciers du pays ont des volumes d’eau réduits de moitié. La perte est liée à la crise climatique et au réchauffement climatique, les experts disent que la perte s’est produite rapidement au cours des cent dernières années et que l’été chaud de cette année a encore accéléré le processus.

Les glaciers européens ont fourni de l’eau douce à la région pendant des années et les pertes dévastatrices dues au changement climatique affecteront non seulement la Suisse mais aussi le reste des pays voisins.

La Suisse doit travailler en coopération avec d’autres nations européennes pour prendre des mesures afin de garantir la vie de millions de personnes qui dépendent de l’épuisement des ressources naturelles. Le programme de cohésion de l’UE pour financer des projets de développement durable est une excellente première initiative à cet égard.