Dans le cadre du programme Study Abroad, Nicole Perez, étudiante à la Frost School of Music, s’est imprégnée de l’expérience parisienne en vivant dans la ville et en visitant des villes où elle pratiquerait son français avec les habitants.



Nicole Perez, étudiante en terminale à l’Université de Miami, a passé les deux premiers mois de son été à étudier à Paris, en France, à l’Université américaine de Paris (AUP), où elle a perfectionné ses compétences linguistiques et a eu l’occasion d’explorer des villes. et les villes en dehors des grandes métropoles.

Pérez, originaire de Miami et étudiant en musique à la Frost School of Music, a également eu l’occasion de voir la scène musicale de la ville lumière.

Elle parle de son expérience d’études à l’étranger dans l’interview de questions-réponses suivante.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce programme ?

J’étais déjà allé à Paris, mais je n’y suis pas resté longtemps. C’est une si belle ville avec tant de choses à offrir. Donc, j’ai pensé que ce serait un endroit idéal pour étudier.

Où vis tu?

Paris est divisé en quartiers appelés arrondissements, et ils sont numérotés de 1 à 20. Il vivait dans le 16e arrondissement dans un atelier. Heureusement, je n’ai pas eu à chercher un appartement car j’ai utilisé le logement proposé par l’Université américaine de Paris, qui était un immeuble hors campus. Chaque élève avait sa propre étude.

Qu’étudiiez-vous et pourquoi avez-vous choisi ces cours ?

Pendant mon séjour à Paris, j’ai suivi deux cours de français que je pouvais appliquer à un parent de l’Université de Miami. Les cours de français que j’ai suivis étaient très intensifs ; C’était quatre heures par jour du lundi au vendredi et mes professeurs ne parlaient que le français. Ils étaient aussi très immersifs. Mes camarades de classe et moi avons appris non seulement la langue, mais aussi la culture française. Notre programme comprenait des excursions dans différentes banlieues parisiennes telles que Saint-Germain-en-Laye, Nogent-sur-Marne, Rueil-Malmaison et Fontainebleau, où nous avons pratiqué notre français avec les habitants et exploré les villes ensemble.

READ  Les électeurs suisses approuvent la loi sur le financement du streaming TV "Lex Netflix"
Qu’est-ce qui vous a surpris dans votre vie en France ?

J’ai été agréablement surpris de l’efficacité des transports en commun. Le métro était un excellent moyen de se déplacer dans la ville. J’ai aussi été surpris de voir à quel point Paris peut être paisible. Il y avait beaucoup de beaux parcs qui sont si calmes et relaxants qu’ils m’ont fait oublier que je vivais même dans une grande ville.

Connaissiez-vous la langue auparavant ? Ou avez-vous appris quelque chose pendant que vous étiez là-bas?

Environ six mois avant d’aller à Paris, j’ai commencé à apprendre le français sur l’application logicielle Duolingo. Je parle espagnol et cela m’a aidé à l’apprendre très rapidement, mais mes cours de français à Paris ont vraiment fait la différence. J’ai remarqué un grand changement dans ma capacité à parler français à la fin de mon expérience d’études à l’étranger. J’ai pu commander de la nourriture dans des restaurants, parler aux habitants et demander facilement des directions. Je n’étais pas capable de faire ces choses très bien quand je suis arrivé ici.

Quelle a été votre expérience préférée ?

Je ne pense pas pouvoir en choisir qu’un ! J’ai rencontré tellement de gens incroyables du monde entier qui ont changé ma perspective sur de nombreux aspects de la vie. Rencontrer ces personnes et en apprendre davantage sur leurs cultures et leurs expériences de vie m’a inspiré. Cette expérience m’a aussi permis de mieux me connaître. J’ai appris l’importance de vivre en dehors de ma zone de confort et j’ai aussi passé un bon moment à boire du chocolat chaud aux Deux Magots, à assister à des concerts et à des festivals de musique et à danser dans des clubs de jazz parisiens.

READ  Les images d'une soirée où la chanteuse apparaît sans masque sont controversées, s'excuse-t-elle (VIDEO)
Recommanderiez-vous le programme à d’autres personnes?

Absolument. Paris est un endroit très amusant pour étudier à l’étranger. Vous ne manquez jamais de choses à faire ou à voir. La culture, l’art, l’architecture, la musique et l’histoire sont si riches. Paris est également un endroit idéal pour étudier à l’étranger si vous souhaitez voyager dans d’autres pays européens, qui ne sont qu’à quelques minutes en train ou en avion.

Comment cette expérience s’inscrit-elle dans vos objectifs à l’Université?

Je suis un superviseur musical en herbe, et un aspect clé du travail d’un superviseur musical consiste à sélectionner la musique à utiliser dans différents médias tels que les films, la télévision et les publicités. Au cours de mon voyage, j’ai beaucoup appris sur la musique française et j’ai eu l’occasion d’assister à divers concerts et festivals où j’ai découvert de nombreux artistes européens talentueux dont je n’avais jamais entendu parler auparavant. Être immergé dans cet environnement a élargi mes goûts musicaux et m’a permis d’explorer de nouvelles possibilités de placements de médias musicaux que je pourrais faire à l’avenir.

Cette expérience m’a également donné la possibilité d’améliorer mes compétences en communication. J’ai appris une autre langue, que je peux utiliser pour communiquer avec plus de gens. Et je crois que peu importe ce que vous étudiez ou dans quel domaine vous travaillez, la communication est de la plus haute importance.

Pour plus d’informations sur les études à l’étranger à l’Université de Miami, visitez le Site Web du Bureau des études à l’étrangerou assister à un étudier à l’étranger 101 Session d’information.

READ  La France rendra Klimt pillé par les nazis à ses héritiers juifs légitimes | Divertissement