SYDNEY (Reuters) – L’Australie a nommé 11 joueurs illimités dans une équipe de 38 hommes pour affronter la France dimanche dirigée par le vétéran Michael Hooper, avec le verrou Sitaleki Timani récupéré huit ans après avoir enfilé le maillot pour la dernière fois.

Les Wallabies affronteront les Bleus lors de trois tests à partir de Sydney le 7 juillet avant de se déplacer à Melbourne et Brisbane les 13 et 17 juillet.

L’entraîneur Dave Rennie a déclaré que l’équipe, toutes basées en Australie, avait été choisie pour « sa forme et son potentiel ».

« Je sais que tout le groupe est très excité de rester coincé et de défendre un maillot de Wallaby contre la France », a-t-il déclaré.

« Évidemment, l’équipe est un peu plus grande que ce que nous aurions normalement, mais nous avons dû réfléchir à la façon dont nous gérerions les rigueurs de la série. »

Flanker Hooper, un vétéran des 105 tests, s’est réaffirmé en tant que capitaine après son retour d’une saison dans le Toyota Verblitz japonais.

« C’est un bon équilibre entre les jeunes et les vieux », a-t-il déclaré, avec des personnalités comme James Slipper, James O’Connor, Scott Sio et Matt To’omua ajoutant de l’expérience. « Il y a beaucoup d’opportunités là-bas et d’enjeux. »

Parmi les 11 joueurs non plafonnés figurent l’ancien talonneur junior des Wallabies Lachlan Lonergan, qui a impressionné les ACT Brumbies cette saison, ainsi que le talonneur de Western Force Feleti Kaitu’u et le rameur des Melbourne Rebels Rob Leota.

Le verrou Matt Philip revient après avoir terminé avec le club français de Pau, tandis que Timani, 34 ans, est le plus âgé.

READ  Le tirage au sort des qualifications pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans 2023 révélé

Incroyablement, il est de retour en lice pour la première fois depuis qu’il a affronté l’Ecosse en 2013 après son retour en Australie et dans la Western Force l’an dernier après un long passage en France avec Montpellier et l’ASM Clermont.

Parmi ceux qui ont raté, il y avait la paire chevronnée, le backrower Pete Samu et le talonneur Folau Fainga’a, et le skipper des Queensland Reds Liam Wright.

Les Wallabies, dominés par les joueurs des Brumbies, se dirigent vers la série après que leurs lacunes ont été brutalement exposées par les équipes néo-zélandaises dans la compétition trans-Tasman Super Rugby.

Hooper a déclaré que des leçons doivent être tirées après que les équipes australiennes n’ont remporté que deux des 25 matchs auxquels elles ont joué.

« Je pense qu’il serait idiot d’oublier certains des apprentissages que nos garçons auraient eus », a-t-il déclaré.

« Les prochaines semaines seront consacrées au cœur de la question de savoir comment ces gars (français) jouent, ce qui est de toute évidence exceptionnel », a-t-il ajouté.

La France, qui doit s’isoler pendant 14 jours à son arrivée en Australie, sera privée du capitaine Charles Ollivon, qui s’est déchiré un ligament croisé lors d’un affrontement dans le top 14 pour Toulon ce mois-ci.

L’entraîneur Fabien Galthie sera également à court de joueurs pour la finale du Top 14 le 25 juin pour le match d’ouverture de la tournée en raison des règles de quarantaine en Australie.

Les Wallabies ont remporté la dernière rencontre entre les deux parties en novembre 2016.

Équipe Wallabies : Allan Alaalatoa, Tom Banks, Angus Bell, Philip Daugunu, Pone Fa’amausili, Foketi Men, Jake Gordon, Reece Hodge, Michael Hooper, Len Ikitau, Feleti Kaitu’u, Andrew Kellaway, Marika Koroibete, Rob Leota, Noah Lolesio, Lachlan Lonergan, Tate McDermott, Fraser McReight, Andy Muirhead, Isi Naisarani, James O’Connor, Brandon Paenga-Amosa, Hunter Paisami, Izaia Perese, Matt Philip, Lukhan Salakaia-Loto, Scott Sio, James Slipper, Darcy Swain , Lachie Swinton, Sitaleki Timani, Matt To’omua, Taniela Tupou, Rob Valetini, Michael Wells, Nic White, Harry Wilson, Tom Wright.

READ  6N : La France prête à saisir l'opportunité du Grand Chelem face à l'Angleterre | des sports