Publié le: Modifié:

Adélaïde (Australie) (AFP) – Le capitaine James Slipper a déclaré vendredi qu’il était crucial pour les Wallabies de faire entrer l’Afrique du Sud dans la « première manche » s’ils voulaient maintenir leur séquence de neuf ans sans défaite contre les champions du monde à domicile.

Les débuts orageux n’ont pas été le point fort de l’Australie cette saison face à l’Angleterre puis à l’Argentine où elle n’a cessé de courir après le jeu.

C’est un problème que Slipper, un vétéran de 119 tests, veut résoudre à l’Anneau d’Adélaïde samedi, où les Wallabies défendent un record invaincu à domicile contre les Springboks couvrant sept tests depuis 2013.

« La préparation est primordiale dans un match test et je pense aux cinq tests que nous avons disputés jusqu’à présent cette année, nous avons perdu les 25 premières minutes de chaque match », a déclaré le pilier, qui remplace à nouveau le capitaine régulier Michael. Hooper pendant qu’il prenait un congé de santé mentale.

« Donc (le début du match) a définitivement été évoqué. J’espère que nous pourrons mettre un peu de pression sur les Springboks tôt. Il s’agit de créer des occasions et d’en profiter. »

« Nous en avons créé beaucoup, mais nous n’avons probablement pas eu le perfectionnement nécessaire pour les saisir ou profiter des points offerts, donc pour nous, à l’entraînement, nous avons mis l’accent sur l’exploitation de ces opportunités », a-t-il déclaré. ajoutée.

L’Australie cherche à rebondir après une défaite 48-17 au Championnat d’Argentine de rugby il y a quinze jours, une semaine après les avoir battus 41-26.

READ  Canicule en Europe : des milliers de personnes évacuées à cause des feux de forêts en France

Ces matchs ont été gâchés non seulement par le retrait de Hooper à la veille du premier test, mais par l’absence de plusieurs joueurs importants en raison de blessures ou de raisons personnelles.

Des joueurs tels que le pilier expérimenté Allan Alaalatoa et le talonneur Folau Fainga’a reviennent pour débuter contre l’Afrique du Sud, tandis que le dangereux ailier Andrew Kellaway est de retour sur le banc.

devenir plus fort

Slipper a déclaré que la tournée argentine était « l’une des plus difficiles que j’aie jamais faites », mais l’équipe était confiante de se remettre sur la bonne voie.

« Nous avons eu beaucoup de gars qui ont quitté l’équipe après qu’il ait été nommé (en Argentine) … donc il y avait pas mal d’adversité là-bas, mais à cause de l’adversité, vous devenez plus fort et c’est là que j’ai poussé l’équipe,  » il a dit. a-t-il déclaré aux journalistes.

« En ce qui concerne cette préparation, c’était génial. Nous avons travaillé dur et sommes entrés dans le match avec confiance, c’est tout ce que je peux demander aux gars pour s’assurer que nous sommes fiers du maillot. »

La dernière fois que les Springboks ont gagné contre les Wallabies en Australie, c’était une victoire 38-12 à Brisbane il y a neuf ans.

Quatre joueurs en tournée sont apparus dans ce match : Eben Etzebeth, le skipper Siya Kolisi, Duane Vermeulen et Willie le Roux. Tous sauf Le Roux partiront samedi.

L’arrière polyvalent Frans Steyn, un vétéran de 74 tests qui est sur le banc, a déclaré qu’il ne pouvait pas mettre le doigt sur les raisons pour lesquelles l’Afrique du Sud avait tant de mal en Australie.

READ  Les arrivées au Royaume-Uni doivent être mises en quarantaine et avoir une raison vitale de visiter

#Photo 1

« Personnellement, je pensais que nous avions un peu plus de problèmes ici qu’en Nouvelle-Zélande à l’époque du Super Rugby, mais je ne sais pas quelle en était la raison », a-t-il déclaré.

« Heureusement, nous avons la chance de faire quelque chose de spécial ici ce week-end, et j’espère que nous pourrons y parvenir. Ce serait certainement une grande réussite pour l’équipe, d’autant plus que cela ne s’est pas produit souvent. »