Au Royaume-Uni, les règles françaises pour les voitures anciennes sont plus simples : il n’est pas nécessaire d’effectuer un contrôle technique pour les véhicules immatriculés pour la première fois il y a plus de 40 ans, tant qu’ils n’ont pas été substantiellement modifiés.

En France, des règles particulières sur contrôle technique s’appliquent uniquement aux voitures qui ont été officiellement enregistrées comme véhicule de ramassage, ce qui implique l’obtention d’un document d’enregistrement spécial (carte grise).

Si la voiture est vieille mais a une carte grise normale, vous avez besoin d’un contrôle technique tous les deux ans, comme d’habitude.

Pour véhicules de collecte qui ont été enregistrés pour la première fois avant 1960, il n’est pas nécessaire d’avoir un contrôle technique. Pour les autres, il est exigé tous les cinq ans à compter de la date d’enregistrement en tant que véhicule de ramassage.

Il n’est pas nécessaire d’apposer un autocollant sur le pare-brise indiquant la validité du contrôle technique, contrairement aux voitures normales. Ces voitures peuvent également avoir des plaques d’immatriculation spéciales avec des lettres blanches sur fond noir, si vous le souhaitez. Une demande de collection de cartes grisesComme pour la plupart des procédures de documents de conduite, elle se fait en ligne au Agence nationale site de titre sécurisé.

Vous devrez créer un compte sur le site ou vous inscrire via le service FranceConnect si vous y êtes éligible via un compte sur un autre site officiel français, comme ameli.fr ou impots.gouv.fr.

Les documents requis comprennent le document d’enregistrement ou un autre document prouvant la propriété, un attestation le constructeur ou son représentant en France ou à la Fédération française des véhicules d’époque, et contrôle technique certificat.

READ  Les Bleues se qualifient pour la finale de l'Euro en battant la Croatie (30-19)

Histoires liées

Voitures classiques exclues des plans Crit’Air dans les villes françaises