Jan Vertonghen et Dries Mertens, deux des joueurs les plus expérimentés de Belgique, ont déclaré que leur équipe la mieux classée ne faisait pas partie des favoris pour l’Euro 2020. Vertonghen, qui détient le record de la sélection belge avec 127, et Mertens, qui a joué 98 matchs avec le pays. . , ont tous deux désigné la France et l’Angleterre comme leurs meilleurs choix pour le tournoi, qui débute vendredi.

“Je ne nous considère pas comme les grands favoris, mais nous n’en sommes pas loin”, a déclaré Vertonghen lors d’une conférence de presse jeudi. « Les principaux favoris pour moi sont la France et l’Angleterre. « Mais je sais que nous pouvons battre n’importe quel pays. Nous avons battu l’Angleterre plusieurs fois ces dernières années et nous pouvons faire la même chose avec la France.

« Je ne pense pas qu’un pays veuille jouer contre nous. Cette première place au classement mondial montre que nous sommes à notre apogée mais que nous ne sommes pas les grands favoris », a insisté le défenseur central de 34 ans. On a ensuite demandé à Mertens à qui il avait donné un pourboire. “Je vois la France, championne du monde, comme l’un des principaux favoris”, a-t-il déclaré.

“L’Angleterre et l’Italie sont juste en dessous et nous y sommes aussi”, a-t-il déclaré aux journalistes. Mertens était également en désaccord avec l’affirmation selon laquelle la Belgique avait une équipe plus forte pour l’Euro qu’à la Coupe du monde 2018, où elle a terminé troisième.

« Je ne sais pas ce qui peut être mieux que 2018 puisque nous sommes sans Marouane (Fellaini), Moussa (Dembele) et (Vincent) Kompany. Je préfère les avoir tous les trois avec nous encore dans notre équipe.» La déception de ne pas gagner la Coupe du monde en Russie a rendu le camp avide de succès trois ans plus tard, a-t-il ajouté.

READ  Prédiction DreamXI pour Kazakhstan vs France: KAZ VS FRA Dream11 Prédiction pour aujourd'hui: Prédictions de football fantastique pour le match de qualification pour la Coupe du monde Kazakhstan vs France

La Belgique a débuté sa campagne du Groupe B à Saint-Pétersbourg samedi contre la Russie avant les matchs contre le Danemark et la Finlande. (Écrit par Mark Gleeson à Cape Town ; édité par Toby Davis)

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)