Les sites Web du monde entier pourraient bientôt tomber en panne lorsqu’une mise à jour majeure de Google sera publiée dans les semaines à venir. Chrome 100 est la dernière version du géant de l’Internet, mais lors de son lancement le mois prochain, il pourrait faire des ravages sur Internet.

Cette catastrophe numérique imminente est liée à la nouvelle identité de Chrome et à la manière dont les sites Web interagissent avec ce logiciel populaire. La plupart des sites en ligne sont configurés pour être affichés dans un navigateur avec un nom à deux chiffres ; par exemple, le Chrome actuel de Google s’appelle 98.

Cependant, lorsque les choses passeront à trois chiffres dans les semaines à venir, cela pourrait avoir de grandes implications, surtout si les développeurs ne se sont pas préparés à ce petit mais spectaculaire changement.

Cette faille est un peu comme le bogue du millénaire qui a suscité de vives inquiétudes en 1999 lorsque certains experts craignaient que l’an 2000 ne fasse planter les PC du monde entier.

Bien que cette catastrophe ne se soit jamais matérialisée, il y a eu des problèmes antérieurs avec les logiciels Web et leurs noms.

Lorsque les navigateurs sont arrivés pour la première fois à la version 10 il y a un peu plus de 12 ans, de nombreux problèmes ont été découverts avec les bibliothèques d’analyse User-Agent, car le numéro de version majeur est passé d’un chiffre à deux. Cela a amené certains sites à afficher des erreurs et à devenir complètement invisibles pour le public.

READ  Aléatoire : Luigi a été retrouvé à l'intérieur du prototype Sega GT Dreamcast

Les bibliothèques d’analyse User-Agent aident le navigateur à savoir quels périphériques sont utilisés et à s’assurer que tout est pris en charge.

On ne sait pas à quel point les choses pourraient mal tourner le mois prochain, mais l’équipe de Mozilla a récemment publié un message en ligne expliquant ses préoccupations.

« La version majeure 100 est une étape importante pour Chrome et Firefox. Elle a également le potentiel de provoquer des plantages de sites Web lorsque nous passons d’un numéro de version à deux chiffres à un numéro de version à trois chiffres », a déclaré l’équipe de Mozilla.

Heureusement, il semble que Google et des entreprises comme Mozilla prennent les problèmes au sérieux et travaillent sur des moyens de limiter les dégâts.

Selon Mozilla, Firefox et Chrome ont mené des expériences pour aider à détecter les failles potentielles du site Web. Ces tests se poursuivront jusqu’à la sortie de la version 100.

Il existe également des stratégies d’atténuation de secours, au cas où la version 100 causerait plus de dommages aux sites Web que prévu.

Nous devrons attendre et voir ce qui se passera en mars, mais attendez-vous à des turbulences lors de vos sessions de navigation Web habituelles.