Pour Le Figaro avec l’AFP

Il faut que “continuer à fonctionner“Même en cas de nouvel endiguement ou de couvre-feu prolongé, car les commerçants”ne prendrait pas en charge plus de fermetures“L’association des fédérations de commerçants Conseil du commerce de France (CDCF) a mis en garde ce lundi, alors que l’épidémie de Covid-19 reprend du poids dans le pays.

«Si une reconfiguration partielle ou générale, ou un couvre-feu plus long est envisagé, il est important de donner la possibilité à toutes les entreprises, y compris celles qui avaient été jugées non essentielles (lors du confinement printanier, ndlr) de continuer à fonctionner, pour éviter une catastrophe économique», A plaidé dans un communiqué le président de la CDCF, William Koeberlé.

«Après deux hivers interrompus par les gilets jaunes et les mouvements sociaux et la crise sanitaire persistante, les commerçants ne pouvaient plus supporter les fermetures.“Prône l’association d’une trentaine de fédérations de commerçants qui exigent que tout soit fait”,tous ensemble“, pour “ne pas encourager les consommateurs à visiter les plateformes internationales de pure gamer pour reporter leurs achats de fin d’année en ligne».

Le CDCF demande “participer dans les plus brefs délais aux mesures qui seront annoncées prochainement pour endiguer la marée de pollution“, Et ça s’arrête”prêt à travailler avec le gouvernement pour prendre toutes les mesures nécessaires pour continuer à héberger [ses] clients dans [ses] magasins sûrs», Explique William Koeberlé.

VOIR ÉGALEMENT – Vers une dispute? “Il est déjà important de voir quel est l’impact du couvre-feu”, répond Agnès Pannier-Runacher

READ  5G: Orange officialise ses nouveaux forfaits mobiles, accessibles à partir de 40 €