La nation pacifique des Tonga est entrée en détention suite à la découverte de deux infections à coronavirus dans la communauté.

Les deux cas sont des travailleurs portuaires locaux qui avaient aidé à distribuer l’aide reçue après une éruption volcanique et un tsunami le mois dernier.

La catastrophe a pollué l’eau potable, coupé les communications, tué trois personnes et laissé des dizaines de sans-abri.

Image:
L’Australie a été parmi les pays à apporter de l’aide aux Tonga

L’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, le Royaume-Uni et la Chine ont tous proposé de fournir de l’aide, mais des mesures ont été mises en place pour essayer de s’assurer qu’ils n’apportaient pas également le COVID-19.

Les Tonga n’avaient auparavant signalé qu’un seul cas de virus – un missionnaire revenant d’Afrique via la Nouvelle-Zélande en octobre. Les arrivées sont généralement tenues de passer trois semaines en quarantaine.

Les pays délivrant l’aide ont promis d’apporter de l’eau douce et des médicaments sans entrer en contact avec les Tongiens sur le terrain.

Mais des dizaines de marins du navire d’aide australien HMAS Adelaide ont été infectés, tout comme l’équipage des vols en provenance du Japon et d’Australie.

Les deux cas tongiens positifs ont été révélés après que 50 travailleurs de première ligne du port ont été testés, selon le site d’information Matangi Tonga.

Le C-130 Hercules des Forces d'autodéfense japonaises, transportant des fournitures de secours à déployer aux Tonga pour aider le pays dévasté par une éruption et un tsunami à proximité, décolle de la base aérienne de Komaki à Komaki, au Japon, le 20 janvier 2022 , sur cette photo pris par Kyodo.  Crédit obligatoire Kyodo/via REUTERS ATTENTION ÉDITEURS - CETTE IMAGE A ÉTÉ FOURNIE PAR UN TIERS.  CRÉDIT OBLIGATOIRE.  JAPON DEHORS.  AUCUNE VENTE COMMERCIALE OU EDITORIALE AU JAPON.
Image:
L’équipage des vols en provenance du Japon et d’Australie faisait partie de ceux qui ont été testés positifs pour COVID-19

Le verrouillage a commencé mercredi soir (mercredi matin heure britannique) et sa durée n’a pas été confirmée.

READ  Nouvelles des émeutes du 6 janvier en direct: Biden dit que Trump "a rallié la foule à la grève"

Les responsables de la santé devraient mettre à jour la situation tous les deux jours.

Les Tonga et d’autres petits pays du Pacifique tels que Kiribati et les Îles Salomon ont été parmi les derniers pays à voir le COVID-19, grâce à leur éloignement et à des contrôles stricts aux frontières.

Selon Our World In Data, environ 61% des Tongans sont entièrement vaccinés.