Des séries télévisées diffusées en France comme « Emily à Paris », « Lupin » ou « Marseille » stimulent le tourisme dans les lieux. Le magazine d’information français L’Express rapporte qu’il attire des téléspectateurs de l’étranger, en particulier, dans les lieux surprenants de l’émission.

Dans la capitale, ce sont les lieux de tournage de la série cliché « Emily à Paris », devant laquelle des touristes ont pris des selfies en série. Un restaurant très fréquenté par le protagoniste a ajouté un « Menu Emily » au menu. Et une librairie qui apparaît souvent dans la série est également heureuse d’accueillir de nouveaux clients. Et l’intérêt ne faiblira pas de sitôt – le tournage d’une deuxième saison vient de se terminer.

Pendant ce temps, la populaire série de voleurs « Lupin » apporte une augmentation inattendue de la fréquentation de la station balnéaire d’Étretat en Normandie avec ses falaises de craie, car une histoire importante s’y est déroulée lors de la deuxième saison. Les demandes de journalistes et de téléspectateurs étrangers se sont multipliées, a indiqué le porte-parole de l’office du tourisme local, Éric Baudet. l’Express. « Même si nous ne pouvons pas quantifier cela, on ne peut nier l’impact que Netflix a eu sur Étretat. » Les écologistes avertissent cependant que les falaises calcaires et leurs environs sont submergés par le grand nombre de visiteurs.

Comme l’écrit L’Express, la ville portuaire bénéficie encore aujourd’hui de la série Netflix « Marseille », sortie en 2016 et 2017. Même si la part de la série dans l’essor touristique de la ville ne se chiffre pas, plusieurs étrangers Les invités ont évoqué la série, a indiqué le directeur de l’office du tourisme et des congrès, Maxime Tissot. Il y a aussi un effet secondaire positif supplémentaire : Marseille s’est également tournée vers d’autres productions cinématographiques et télévisuelles : il y a eu 441 jours de tournage en 2019.

READ  Une carte interactive des 52 restaurants du Guide Michelin du comté de San Diego

Une étude menée par le Centre français du cinéma et de l’image animée (CNF) en 2018 montre également que les films peuvent dynamiser le tourisme. 74% des touristes ayant vu un film ou une série tournée en France ont déclaré que cela leur avait donné envie de voyager dans le pays.


(mhh)

Source de l’article

Avis de non-responsabilité : cet article est généré à partir du flux et n’est pas modifié par notre équipe.

Catégories : La technologie