Ces informations ont été recueillies par le poste de défenseune publication d’actualités sur la sécurité et la défense couvrant les rapports de sécurité dans le monde entier.

Le rapport note que la France a temporairement cessé d’étendre l’aide au développement au Mali, en raison de la détérioration des relations entre les deux nations.

Cependant, ce n’est pas un incident isolé, car les relations diplomatiques entre les deux pays ont commencé à se détériorer il y a deux ans après que la junte a pris le pouvoir lors d’un coup d’État militaire.

Par la suite, le Mali est allé de l’avant pour renforcer ses liens avec la Russie, au détriment de ses relations avec la nation française.

« Face à l’attitude du chef de la junte malienne, allié aux mercenaires russes de Wagner, nous avons suspendu notre aide publique au développement au Mali », a déclaré une source du ministère.

Cependant, plusieurs militants français ont rejeté cette idée, soulignant que l’arrêt de l’aide au Mali pourrait annuler certains des progrès déjà réalisés grâce à l’aide française.

Ces ONG se sont réunies pour dénoncer la décision des autorités françaises dans une lettre envoyée mardi au président de la France, le président Emmanuel Macron, l’exhortant à réévaluer et à revoir sa décision.

Plusieurs associations caritatives, dont Médecins du Monde et Handicap International, ont averti le président français Emmanuel Macron que 7,5 millions de Maliens avaient besoin d’aide.

Selon les données de l’ambassade du Mali en France, le Mali a reçu une aide financière d’une valeur de 310 milliards de francs CFA (488 millions de dollars) de l’agence française de financement du développement AFD, entre 2013 et 2017.