L’ancien attaquant de Chelsea, Jeremie Boga, a déclaré que les jeunes joueurs, étant “physiquement plus forts” que les Français, lui ont rendu difficile l’accès au club.

Boga a rejoint les Bleus en tant que jeune joueur en 2014, progressant jusqu’aux moins de 23 ans après un an de prêt au Stade Rennais.

Il ne ferait qu’une seule apparition pour l’équipe senior de Chelsea au cours de ses quatre années là-bas, plutôt que de jouer pour leurs différentes équipes de jeunes et de passer du temps en prêt à Grenade et à Birmingham, ainsi que dans les Rennais.

Il est parti en 2018 après avoir échoué à faire la percée, rejoignant Sassuolo en Italie pour un contrat de 2,7 millions de livres sterling et mettant fin à son séjour à Londres.

Insérer à partir de Getty Images

Depuis lors, il a prospéré en Serie A, avec 16 buts et sept passes décisives en 76 matchs toutes compétitions confondues et de nombreuses rumeurs sur un transfert vers un plus grand club comme Napoli.

Son développement soulève la question de savoir pourquoi cela ne s’est jamais produit à Chelsea et Boga dit que cela était dû au physique de ceux avec qui il jouait.

“Quand on quitte Marseille et ses amis pour un environnement différent, sans voisin, c’est difficile tous les jours”, il a dit Winamax.

«À Chelsea, c’était un style de jeu différent. Là-bas, les plus petits sont physiquement plus forts qu’en France.

«Les deux premières années ont été particulièrement difficiles physiquement parce que techniquement j’étais au-dessus de la moyenne. “

READ  une "revanche" contre "Charlie Hebdo"