ANKARA

Les États européens ont commencé à assouplir progressivement les restrictions contre la pandémie à mesure que les vaccins augmentent et que les cas de nouveaux virus diminuent.

Les quatre pays les plus touchés – le Royaume-Uni, la France, l’Espagne et l’Italie – ont décidé d’assouplir progressivement les restrictions.

Au Royaume-Uni, les musées et les théâtres ont rouvert après 132 jours. Un maximum de 30 personnes est autorisé à se réunir dans des espaces ouverts, six à l’intérieur et jusqu’à 30 lors de mariages. Les restaurants et les bars peuvent désormais servir les clients à l’intérieur. Un maximum de 10 000 fans sont autorisés à assister à des événements sportifs.

Le gouvernement a levé le port obligatoire des masques dans les collèges, tandis que les étudiants peuvent assister à des cours en face à face en passant des tests COVID-19 deux fois par semaine.

La Belgique devrait adopter de nouvelles mesures de normalisation en juin, juillet et août si les perspectives positives restent solides. Le gouvernement a déclaré qu’il suivrait de près la situation actuelle dans les unités de soins intensifs des hôpitaux et le taux de vaccination.

Le nombre d’adultes parmi la population qui recevraient la première dose d’un vaccin devrait atteindre 50% le 9 juin, lorsque les restaurants, cafés et bars seront autorisés à commencer à servir les clients à l’intérieur.

Les gymnases, les terrains de jeux et les cinémas seront également ouverts au public après cette date.

Espagne et Italie

L’Espagne avait mis en place des mesures de quarantaine étendues de fin octobre à début mai, mais a assoupli la plupart des restrictions le 9 mai lorsque les restrictions sur les voyages interurbains ont été levées. Les couvre-feux de minuit ont été supprimés dans la plupart des endroits, à l’exception de Valence et des îles Baléares.

Les gens peuvent visiter des ménages limités à six personnes. Les bars et restaurants permettent à quatre clients à l’intérieur et six à l’extérieur. Ces établissements peuvent travailler à 50% de leur capacité en intérieur et 75% à l’étranger. Les parcs, zoos, musées et cinémas rouvrent avec une capacité limitée.

READ  La France lève les règles de Covid sur les non vaccinés et le port de masques

Dans certaines villes où la pandémie est encore forte, cependant, il existe certaines restrictions, comme la capitale, Madrid.

L’Espagne continue de restreindre les voyages au Brésil, en Inde et en Afrique du Sud, et oblige les visiteurs de ces pays à une quarantaine obligatoire. Le gouvernement exige un test PCR négatif pour les visiteurs d’autres pays.

L’Italie avait également des restrictions strictes depuis mars, mais les a supprimées le 26 avril dans 15 des 21 régions. Les nouveaux cas quotidiens dans le pays sont tombés en dessous de 10 000 la semaine dernière.

Les restaurants, bars et cafés sont déjà ouverts au public, mais doivent être servis en plein air, tandis que les cinémas accueillent les personnes ayant la moitié de leur capacité. Les restrictions de voyage ont été supprimées dans les régions à faible risque.

Le gouvernement a déclaré lundi qu’il supprimerait progressivement les couvre-feux à minuit à partir de mercredi, alors qu’ils seront complètement supprimés à partir du 21 juin.

L’Italie a également supprimé l’exigence de quarantaine obligatoire de 5 jours pour les voyageurs des pays membres de l’UE, du Royaume-Uni et d’Israël.

Allemagne et Autriche

L’Allemagne lève le couvre-feu de minuit dans les régions qui affichent 100 nouveaux cas par jour pendant trois jours consécutifs.

Alors que les restaurants, cafés et bars resteront fermés, les restaurants de certaines régions pourront servir les clients à l’extérieur.

Les personnes dont le test est négatif seront autorisées à entrer dans les magasins. Les écoles rouvriront si les nouveaux cas hebdomadaires tombent en dessous de 35, contre 100 000. Actuellement, les enfants qui fréquentent les écoles élémentaires peuvent entrer dans les salles de classe s’ils passent des examens deux fois par semaine.

L’Autriche a suspendu les services dans les restaurants, les hôtels et les installations touristiques depuis novembre 2020, lorsque la deuxième vague de la pandémie a frappé le pays. Il a toujours un couvre-feu nocturne.

Les visiteurs étrangers sont soumis à une quarantaine obligatoire de 5 jours, mais peuvent être retirés de la quarantaine après un résultat de test négatif.

READ  Le Canada bat le tournoi à la ronde avec une victoire contre l'Allemagne aux championnats du monde de curling

Après la vaccination des enseignants et une réduction du nombre de nouveaux cas quotidiens, toutes les écoles sont passées à une éducation en face à face à pleine capacité à partir de lundi. Cependant, les étudiants sont invités à passer des tests réguliers.

Le pays verra également la plupart des restaurants, hôtels et centres sportifs rouvrir à partir de mardi. Les gens pourront entrer dans ces établissements avec une pièce d’identité verte indiquant qu’ils ont été vaccinés ou récupérés du COVID-19.

En République tchèque, des restaurants ont rouvert pour offrir des services en plein air. Les centres sportifs ont repris le travail avec certaines précautions, tandis que les écoles primaires sont désormais ouvertes. Un maximum de 700 personnes sont autorisées à se réunir dans des espaces ouverts.

Le nombre de nouveaux cas ayant diminué rapidement en Bulgarie, la plupart des restrictions ont maintenant été levées. Cependant, les transports en commun et les espaces clos nécessitent toujours l’utilisation obligatoire de masques.

Après la réouverture des centres commerciaux et des gymnases à la mi-avril, les boîtes de nuit et les casinos ont également ouvert leurs portes à partir du début du mois de mai.

France et Hongrie

La France assouplit les restrictions à quatre niveaux. L’interdiction de voyager interurbain a été levée le 3 mai. Des restaurants et cafés ont rouvert mardi, ainsi que des boutiques, des musées et des cinémas. Le calendrier du couvre-feu a été assoupli et se terminera entièrement le 30 juin.

Cependant, le pays a toujours une exigence de quarantaine obligatoire de 10 jours pour les touristes en provenance d’Argentine, du Brésil, du Chili, d’Afrique du Sud, d’Inde, de Turquie, du Bangladesh, du Sri Lanka, du Pakistan, du Népal, des Émirats arabes unis et du Qatar.

En Hongrie, plus de la moitié de la population a été vaccinée et, par conséquent, la plupart des restrictions ont été progressivement levées.

Les personnes vaccinées peuvent aller aux restaurants, hôtels, zoos, musées, cinémas, bibliothèques, piscines et gymnases, en plus d’assister à des matchs dans les stades.

Cependant, l’utilisation de masques et le couvre-feu de minuit se poursuivent toujours dans le pays.

READ  Obiena teste son courage contre les meilleures du monde dans le tournoi en France

La Roumanie a levé la plupart des restrictions le 15 mai, y compris l’utilisation obligatoire des masques, à l’exception des marchés, des transports publics et des gares.

Alors que les espaces ouverts dans les restaurants et les cafés peuvent fonctionner à pleine capacité, les espaces clos peuvent fonctionner à 50% de leur capacité. Les mariages peuvent être fréquentés à l’extérieur avec 70 personnes, mais seulement avec 50 personnes à l’intérieur.

Le pays ne met pas en quarantaine les personnes qui viennent de l’étranger si elles sont vaccinées.

La Suisse et la Hollande

La Suisse prévoit d’éliminer progressivement les restrictions à partir du 31 mai, date à laquelle elle prévoit de rouvrir des restaurants à l’intérieur.

Les universités limiteront les réunions en personne à 50 personnes maximum.

Le gouvernement a déclaré qu’il pensait que les personnes vaccinées et traitées étaient désormais immunisées, il n’est donc pas nécessaire de mettre en quarantaine ou de porter des masques.

La Suisse a toujours la Turquie sur sa liste de preneurs de risques. Les voyageurs en provenance de Turquie doivent être mis en quarantaine pendant 10 jours lorsqu’ils visitent la Suisse.

Les Pays-Bas sont entrés dans la deuxième phase d’assouplissement des restrictions mardi. Il rouvrira mercredi des écoles de danse, de musique et d’art, ainsi que des parcs d’attractions, des théâtres et des musées.

Les gymnases et les piscines couvertes rouvriront tant qu’ils auront une capacité de 30 personnes.

La Bosnie a éliminé l’utilisation obligatoire des masques dans les espaces ouverts, tandis que la Slovénie a commencé l’enseignement en face à face dans les écoles secondaires et les universités. La Croatie limite toujours la participation aux mariages et aux funérailles, tandis que la Serbie souhaite que les gens portent des masques dans des lieux ouverts où la distanciation sociale n’est pas possible.

* Écrit par Ovunc Kutlu

Le site Web de l’Agence Anadolu ne contient qu’une partie des informations proposées aux abonnés du système de diffusion de nouvelles AA (HAS), et sous forme de résumé. Contactez-nous pour les options d’abonnement.