Les Pays-Bas affronteront la France en quarts de finale de la Coupe d’Europe féminine 2022 après avoir battu la Suisse 4-1 hier pour terminer deuxième du groupe C.

Trois buts tardifs pour les Pays-Bas ont transformé un après-midi nerveux en un score final confortable pour les Néerlandais.

« Je suis très fière de toute l’équipe pour ce que nous avons fait dans le groupe », a déclaré la milieu de terrain néerlandaise Sherida Spitse. « Cette victoire nous rend si forts, non seulement les 11 partants, mais aussi les joueurs qui arrivent et le genre d’énergie qu’ils nous apportent. »

Un but contre son camp suisse avait ouvert le score quand Ana-Maria Crnogorcevic déviait la tête de Stefanie van der Gragt dans son propre filet peu après la mi-temps. Cependant, la Suisse a maintenu la pression et a répondu quatre minutes plus tard lorsque Geraldine Reuteler a marqué à bout portant pour égaliser le score.

L’attaquante Coumba Sow a failli donner l’avantage à son équipe peu de temps après, mais a été stoppée à bout portant par la gardienne néerlandaise Daphne van Domselaar avant de toucher le poteau avec le rebond. Van Domselaar était de retour en action, déviant le tir de loin de Riola Xhemeili pour garder son équipe dans le match.

La Suisse a continué à harceler les Néerlandais avec Ramona Bachmann, une force énergique, mais leurs efforts ont été vains. La buteuse record Vivianne Miedema étant toujours exclue après avoir été testée positive au Covid-19 mardi, les Néerlandaises se sont tournées vers leur banc pour fournir leur étincelle de buteur.

READ  À quoi s'attendre et comment regarder – NBC10 Philadelphie

Romee Leuchter a marqué son premier but pour son pays et a remporté la victoire de son équipe lorsqu’elle a dirigé le centre de Stefanie van der Gragt au-dessus de la tête de la gardienne Gaelle Thalmann à la 84e minute.Victoria Pelova en a ajouté un autre, qui a été concédé après un long contrôle.VAR, avant Leuchter a scellé le résultat avec son deuxième but du match après cinq minutes de temps additionnel.

« La première mi-temps a été très difficile, mais ensuite nous avons trouvé un rythme », a ajouté Spitse. « Je suis très fier de la façon dont les remplaçants ont joué, c’est une performance collective. J’aime la façon dont toutes les filles ont joué, à la fois les expérimentées et les nouvelles.

La Suisse s’est retirée de la compétition après avoir terminé troisième du groupe, tandis que les Néerlandais affronteront la France samedi en quart de finale.