La Fondation Beyeler de Bâle célèbre sa réouverture en offrant aux visiteurs une entrée gratuite les deux premiers jours de mars
Photo: Mark Niedermann. Gracieuseté de la Fondation Beyeler

Les musées suisses pourraient rouvrir à partir du 1er mars dans le cadre d’un assouplissement prudent du deuxième verrouillage pandémique imposé à la mi-janvier, alors que le taux de nouvelles infections dans le pays continue de baisser progressivement.

La réouverture de musées, boutiques, zoos, jardins botaniques et installations sportives est la première étape d’un assouplissement progressif des restrictions approuvées par le gouvernement ce mois-ci. Les bars et les restaurants sont fermés et les rassemblements privés à l’intérieur sont limités à cinq personnes.

«Nous sommes ravis de pouvoir enfin être à nouveau là pour nos visiteurs», déclare Nina Zimmer, directrice du Musée des Beaux-Arts de Berne dans un communiqué. Le musée montrera Outils pour l’utopie (jusqu’au 21 mars), une exposition qui examine comment l’art est un outil de changement culturel, social et politique en Amérique latine. L’exposition a été installée quelques jours à peine avant que le canton de Berne ordonne la fermeture de tous les musées le 22 décembre.

La Fondation Beyeler de Bâle célèbre sa réouverture en offrant aux visiteurs une entrée gratuite les deux premiers jours de mars. Son spectacle Rodin / Arp—Comparer et contraster les sculpteurs Auguste Rodin et Hans Arp— qui a fermé une semaine après son inauguration en décembre, il a été prolongé jusqu’au 16 mai. Le musée recommande de réserver des billets en ligne, même les jours sans billets, pour éviter d’attendre un horaire.

READ  Le maillot jaune s'est retiré à Julian Alaphilippe, nouveau leader d'Adam Yates!

Une grande exposition au Musée des Beaux-Arts de Bâle, Est de Rembrandt, a pris fin pendant l’emprisonnement. Le musée rouvre le 2 mars; sa prochaine exposition temporaire, centrée sur Sophie Taeuber-Arp, ouvre le 20 mars.

Le gouvernement suisse a averti que les nouvelles variantes du coronavirus posent le risque d’une troisième vague. Leur objectif est de vacciner environ 70 pour cent de la population d’ici l’été. Plus de 9000 personnes sont décédées des suites de la pandémie de coronavirus en Suisse, qui compte 8,6 millions d’habitants.