Les incendies de forêt se sont encore propagés samedi dans le sud-ouest de la France, avec près de 10 000 hectares incendiés en Gironde, contre 7 300 hectares vendredi. Plus de 12 200 personnes avaient été évacuées de la zone samedi matin et plus de 1 000 pompiers tentaient de maîtriser les incendies, ont indiqué les autorités régionales Nouvelle-Aquitaine et Gironde dans un communiqué.

« Compte tenu des conditions météorologiques et des risques importants de départ d’incendie, les autorités ont temporairement bloqué l’accès à la zone forestière pour les activités professionnelles et de loisirs », indique le communiqué. Les incendies de forêt ont fait rage en France ces dernières semaines, ainsi que dans d’autres pays européens comme le Portugal et l’Espagne, alors que les températures ont grimpé en flèche. Les incendies autour de la commune de Teste-de-Buch en Gironde se sont stabilisés et ont brûlé plus de 3 000 hectares depuis le début de la crise.

Dans la ville voisine de Landiras, où 6 500 hectares ont été incendiés et 2 200 personnes évacuées, les incendies ont continué de se propager dans la nuit, poussés vers le sud-ouest par des vents violents. « Nous avons un incendie qui va continuer à se propager tant qu’il ne sera pas stabilisé », a déclaré samedi Vincent Ferrier, sous-préfet de Langon en Gironde, lors d’une conférence de presse.

(Cette histoire n’a pas été éditée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)