Un véhicule 4×4 s’est aventuré dans un champ à Plouay, dans le Morbihan, où il s’est coincé le 19 décembre 2020. – Twitter Rozenn Le Masle

Des courbes brunes au milieu d’un vert émeraude. L’image serait presque belle, d’un point de vue esthétique, si elle ne montrait pas l’agitation du travail des agriculteurs. A Plouay, dans le Morbihan, un 4×4 est resté coincé dans un champ, exaspérant les opérateurs. Sur Twitter,
le fermier Le propriétaire foncier a exprimé sa colère en diffusant des images du véhicule immobilisé au milieu du champ. Il a annoncé qu’il avait déposé une plainte.

Selon l’opérateur, les gendarmes y est allé pour faire les premières découvertes. Ils n’ont eu aucun problème à retrouver l’auteur de ce carnage, puisque le véhicule était
coincé au milieu du terrain Pour quelques jours. «Le retrait du véhicule endommagera davantage le terrain. Les ornières peuvent être dangereuses lors des opérations, selon le matériel utilisé », explique la jeune femme aux nombreux internautes qui l’interrogent.

L’automobiliste demande que son véhicule soit autorisé

L’agriculteur breton explique également que l’automobiliste téméraire les a contactés et leur a demandé de retirer son véhicule car «il en avait besoin pour aller chasser». Les opérateurs ont refusé et le Volvo 4×4 est toujours planté au milieu du champ. On ne sait pas pour combien de temps.

Sur un ton humoristique, l’agriculteur s’interroge sur son complot, qu’elle soupçonne d’être «maudit». “Au printemps, nous avions une grave attaque de corbeau et pour couronner le tout, ils ont volé l’effrayant canon et la bouteille de gaz », explique-t-il sur Twitter, avant de rappeler que la dégradation du travail des agriculteurs est quotidienne.

READ  Covid-19 en France: 231 décès et plus de 46000 nouveaux cas en 24 heures