Les spectateurs se mettent dans l’ambiance à Adelboden à l’époque pré-Covid Pierre angulaire / Lukas Lehmann

Les épreuves de la Coupe du monde de sports de neige seront à nouveau ouvertes aux spectateurs en Suisse. L’accès pour la saison 2021-2022 sera réservé aux personnes munies d’un certificat Covid.

Ce contenu a été publié le 14 octobre 2021 – 15:32

Keystone-SDA / ts

“L’objectif principal de Swiss-Ski et des organisateurs de la Coupe du monde suisse, en cette deuxième saison de Coupe du monde qui se déroule dans des circonstances difficiles, est d’assurer le bon déroulement des compétitions”, a précisé l’association nationale de ski. dit dans un communiquéLien externe Jeudi.

Le public, “et avec lui l’ambiance tant manquée des fans”, retrouvera les compétitions de ski alpin, ski de fond, saut à ski, snowboard, skicross, ski acrobatique et télémark, a-t-il précisé.

En plus des stands de fans, comme la célèbre tribune de l’aire d’arrivée à Adelboden, le public pourra profiter des Fan Villages, comme Wengen, ainsi que des services d’accueil VIP et des tentes de fête dans les différents sites.

Il est également prévu que les cérémonies de remise des médailles soient ouvertes au public. Les organisateurs d’événements lanceront bientôt ou ont déjà commencé la vente anticipée de billets via leurs canaux habituels.

« L’exigence de certificat Covid-19 qui est en place pour d’autres événements sportifs depuis quelques semaines a fait ses preuves. Nous sommes donc optimistes quant à la saison de Coupe du monde 2021-22 », a déclaré Hannes Hofer, directeur marketing de la Coupe du monde suisse de ski.

Depuis le 13 septembre, les résidents suisses doivent présenter un certificat Covid (qui fournit une preuve de vaccination, de rétablissement ou un résultat de test négatif récent) pour accéder aux espaces intérieurs tels que les restaurants, les bars et les musées.

Swiss-Ski et les organisateurs des épreuves de la Coupe du monde en Suisse ont indiqué qu’ils resteraient en contact étroit avec les autorités cantonales et fédérales. Des ajustements au concept de spectateur sont possibles en fonction de l’évolution de la pandémie en Suisse, ont-ils déclaré.

READ  Le vestiaire du PSG commence à poser des questions sur Tuchel