BRAMPTON, Ontario — La Finlande s’est ralliée pour battre la Suède 4-2, les États-Unis ont battu la République tchèque 6-2 et l’Allemagne a blanchi la France 3-0 aux championnats du monde de hockey féminin dimanche.

Tirant de l’arrière 2-0 après deux périodes, les Finlandais ont marqué trois buts sans riposte entre 3:42 et 7:51 pour prendre les devants. Les Finlandais (3-0) ont décroché la première place du groupe B avec un match à jouer lundi contre la Hongrie en tour préliminaire.

Le champion en titre, le Canada, a eu un congé dimanche et affrontera son rival américain lundi au CAA Center dans une bataille par équipe 3-0 dans la poule A.

Les Américains ont réparti leur attaque entre six marqueurs différents dimanche et ont ouvert un match nul 2-2 après la première période.

Hilary Knight, Megan Keller, Tessa Janecke, Abby Roque, Eden Lacey et Hayley Scamurra ont marqué des buts.

La défenseure Carolina Harvey a obtenu deux aides et la gardienne américaine Aerin Frankel a arrêté 22 tirs dans la victoire.

Sara Cajanova et Denisa Krizova ont répondu pour les Tchèques, qui menaient 2-1 à 13:06 de la première mi-temps avant que Scamurra n’égalise le score à 16:11.

Blanka Skodova a effectué 23 arrêts dans la défaite.

Ronja Savolainen a mené la Finlande avec deux buts en avantage numérique : l’égalisation et un but assuré. Petra Nieminen a marqué le but vainqueur et a également aidé sur l’égalisation de Savolainen.

Le superbe tacle d’Anni Silen en cinq minutes à 14:41 de la troisième a entravé les chances de la Suède de reprendre le contrôle du match.

La gardienne finlandaise Anni Keisala a sauvé 13 des 15 tirs pour la victoire.

Viivi Vainikka a déclenché le retour de la Finlande en inscrivant le premier but de son équipe du match.

Les Suédoises menaient 2-0 avec des buts de Mira Jungaker et Hanna Thuvik.

La partante suédoise Sara Grahn, participant à un 11e championnat du monde pour une gardienne de but, a stoppé les 22 tirs qu’elle a affrontés au cours des 40 premières minutes, mais a accordé quatre buts sur 16 tirs au cours de la troisième.

Celina Haider, Nicola Eisenschmid et Katarina Jobst-Smith ont marqué pour l’Allemagne en fin de match, qui s’est amélioré à 2 victoires et 1 défaite dans le groupe B.

L’Allemagne menait 1-0 après la première mi-temps et 2-0 avant la troisième. La France a devancé l’Allemagne 28-26 mais n’a pas pu battre la gardienne Sandra Abstreiter.

L’Allemagne a battu la Suède 6-2 jeudi, puis s’est inclinée 3-0 face à la Finlande invaincue le Vendredi saint.

La France, sans victoire après trois matchs, s’est inclinée 14-1 contre la Finlande mercredi et 4-2 contre la Hongrie jeudi.

La France a devancé l’Allemagne 28-26 mais n’a pas pu battre la gardienne Sandra Abstreiter.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 9 avril 2023.

la presse canadienne