Les femmes restent insuffisamment représentées dans les jeux vidéo

Selon une étude réalisée par Women in Games, seulement 27 % des protagonistes des 100 jeux vidéo les plus populaires entre 2017 et 2022 étaient des héroïnes. En France, malgré le fait que 67 % des femmes jouent aux jeux vidéo, les personnages féminins restent minoritaires, suscitant des avis divergents de la part des joueurs.

Des progrès ont été réalisés avec des personnages féminins forts tels que Samus Aran de “Metroid” ou Lara Croft de “Tomb Raider”, mais ces exemples demeurent rares dans l’industrie. Women in Games souligne l’importance d’une plus grande diversité et inclusion dans les jeux vidéo, avec une égalité de temps de parole entre les personnages masculins et féminins.

Le manque de femmes créatrices dans le secteur du jeu vidéo, ainsi que la stigmatisation envers les femmes, contribuent à perpétuer les inégalités de genre dans le domaine des jeux vidéo. Toutefois, la personnalisation des personnages offre aux joueuses une option pour se sentir mieux représentées dans cet univers.

Il est impératif de prendre des mesures pour favoriser une représentation équitable des genres dans les jeux vidéo et encourager la participation des femmes dans l’industrie. Les acteurs du secteur doivent travailler ensemble pour créer un environnement inclusif et diversifié pour les joueurs de tous horizons.

READ  Apple propose maintenant des iPhone reconditionnés, 15% moins chers que les produits neufs - Le Figaro