Les Etats-Unis ont demandé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’Ukraine pour l’après-midi du 7 septembre, a déclaré jeudi l’ambassadeur de France aux Nations unies Nicolas de Rivière.

« D’ici là, la semaine prochaine, la question ukrainienne se poursuivra au sein du Conseil avec une réunion qui devrait avoir lieu mercredi après-midi, 7, sur les déplacements forcés en Ukraine à la demande des États-Unis », a déclaré Rivière. a-t-il déclaré lors d’un briefing.

Cette réunion de mercredi suivra une réunion sur l’Ukraine le 6 septembre, demandée par la Russie, axée sur la situation dans et autour de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia.

La France préside le Conseil de sécurité de l’ONU pour le mois de septembre et a indiqué qu’elle était intéressée à discuter de la situation en Ukraine.

L’Ukraine sera désormais discutée lors de trois réunions distinctes en septembre, mais ce nombre devrait augmenter car les États ont également tendance à demander des réunions tout au long du mois en fonction d’événements urgents sur le terrain.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport peuvent avoir été modifiés par le personnel de Business Standard ; tous les autres contenus sont générés automatiquement à partir d’une source syndiquée.)

Cher lecteur,

Business Standard s’est toujours efforcé de fournir des informations et des commentaires à jour sur les développements qui vous intéressent et qui ont des implications politiques et économiques plus larges pour le pays et le monde. Vos encouragements constants et vos commentaires sur la façon d’améliorer notre offre n’ont fait que renforcer notre détermination et notre engagement envers ces idéaux. Même en ces temps difficiles découlant de Covid-19, nous restons déterminés à vous tenir informés et à jour avec des nouvelles crédibles, des points de vue faisant autorité et des commentaires incisifs sur l’actualité pertinente.
Nous avons cependant une demande.

READ  Dernier coronavirus: le deuxième vaccin GSK / CureVac est prometteur dans un essai sur les animaux

Alors que nous sommes aux prises avec l’impact économique de la pandémie, nous avons encore plus besoin de votre soutien pour pouvoir continuer à vous proposer plus de contenu de qualité. Notre modèle d’abonnement a reçu une réponse encourageante de la part de bon nombre d’entre vous qui se sont abonnés à notre contenu en ligne. Plus d’abonnements à notre contenu en ligne ne peuvent que nous aider à atteindre nos objectifs de vous offrir un contenu encore meilleur et plus pertinent. Nous croyons en un journalisme libre, juste et crédible. Votre soutien à travers plus d’abonnements peut nous aider à pratiquer le journalisme auquel nous nous sommes engagés.

Soutenir un journalisme de qualité et abonnez-vous à Business Standard.

éditeur numérique