Publié le: Modifié:

Les Diablerets (Suisse) (AFP) – Des centaines de coureurs ont bravé une ascension dans les Alpes lors de la course suisse Glacier 3000 samedi, mais sur un parcours plus court en raison des vagues de chaleur estivales qui ont fait fondre la glace.

La 14e édition de l’événement est revenue sans limites après avoir été annulée en 2020 en raison de Covid-19 et se dérouler en 2021 avec les restrictions imposées par la pandémie.

La course dure normalement 26,2 km, mais cette année, elle s’est déroulée sur un parcours de 25,2 km légèrement modifié en raison de la fonte du glacier, la dernière course sur sa surface étant raccourcie.

« La fonte accélérée de la couche supérieure du glacier a créé une courbure et une couche molle dans laquelle le coureur s’enfonce », a déclaré le directeur de course Oliver Hermann.

« Au lieu d’intervenir pour aplanir la piste, nous préférons dévier le cap. »

La ligne d’arrivée est à 1 886 mètres plus haut que la ligne de départ, à près de 3 000 mètres d’altitude dans les montagnes à côté du sommet du Scex Rouge.

Le parcours commence dans la station de ski jet set de Gstaad, à 1 050 mètres d’altitude.

Traversez des forêts, des alpages verdoyants avant d’entrer dans des paysages rocheux aux allures de lune et contemplez le glacier de Tsanfleuron.

Le parcours suit la rivière Saane en amont sur 15 km avant de grimper 1 800 m dans les 10 km restants jusqu’à la ligne d’arrivée, à 2 936 m d’altitude.

READ  Vendredi, le nombre de cas de coronavirus de l'Utah atteint 656

#Photo 1

311 hommes et 98 femmes ont suivi le cours individuel, tandis que 50 équipes de deux personnes ont également participé.

Le premier homme à terminer était le concurrent kenyan Geoffrey Ndungu en deux heures et 17 minutes. Il avait terminé à la deuxième place l’an dernier.

Il a été suivi de son compatriote Abraham Ebenyo Ekwam en 2h21 puis du Suisse Jonathan Schmid en 2h23.

Victoria Kreuzer a été la première femme à terminer, en 2h46, devant Nicole Schindler et Pascale Rebsamen, une suissesse balayée.