Certains de nos chefs de comté ont voyagé dans le monde entier pour rencontrer des responsables de notre ville sœur. Le directeur exécutif des affaires communautaires, le Dr Henry Ficklin, et la directrice du Bureau des affaires des petites entreprises (OSBA), Charise Stephens, se sont rendus à Macon, en France, le 11 juillet.

Le but du voyage était de renouveler la relation de ville sœur de longue date avec Macon, en France, qui a marqué une période de 50 ans de relation. Il y a eu une cérémonie appelée le renouvellement du jumelage de villes. L’accord original de Sister Cities International a été conclu en 1972 lorsque Ronnie Thompson était maire de Macon.

« La diplomatie citoyenne est importante pour maintenir la paix dans le monde », a déclaré le Dr Ficklin. « Il est important d’apprendre des différentes personnes et de leurs cultures car cela garantit que moins de haine se propagera dans le monde et nous nous rapprocherons de la situation idéale de paix sur terre. »

Le Dr Ficklin et Stephens ont rencontré le maire de Macon, France, Jean-Patrick Courtois, l’adjoint au maire Emilie Clerc, les membres du personnel administratif et la représentante des villes jumelées pour les villes américaines, Agnès Pont.

Il y avait aussi des membres de la délégation du Portugal qui ont exprimé leur intérêt à devenir une ville sœur de Macon, en Géorgie, explique le Dr Ficklin. Leur ville natale est Santo Tirso, au Portugal, et ils étaient là pour célébrer les 30 ans en tant que ville sœur de Macon, en France.

READ  Mikaela Shiffrin termine 2e du Super G à la Coupe du monde en Suisse

« Je pense que la chose la plus importante à retenir de ce voyage est de savoir que tout le monde veut vivre en paix et se rapporter au monde d’une manière qui promeut l’humanité et la bonne volonté », a déclaré le Dr Ficklin.