MILAN (Reuters) – Les actions de Tod’s ont augmenté de 16% vendredi après que le français LVMH a accepté de porter sa participation dans le groupe italien de produits de luxe à 10%, ce qui a suscité des spéculations selon lesquelles il pourrait encore l’augmenter.

Tod’s a déclaré jeudi soir que LVMH rachèterait une participation de 6,8% au fondateur et président de Tod’s, Diego Della Valle, en plus d’une participation de 3,2% déjà détenue par le groupe dirigé par le milliardaire français Bernard Arnault.

« Cela peut représenter une excellente raison d’envisager de nouvelles opportunités qui seront exploitées à l’avenir », a déclaré Della Valle dans le communiqué de jeudi.

Des sources ont décrit cette décision comme un « soutien amical » au fabricant de maroquinerie italien en difficulté, dont le portefeuille de marques comprend Roger Vivier, et une source a déclaré que le géant français du luxe ne devrait pas augmenter davantage votre participation pour le moment.

Cependant, les analystes ont déclaré que c’était encore une possibilité.

« Si cette transaction renforce une amitié de 20 ans entre Diego Della Valle et Bernard Arnault, elle pourrait signaler de nouveaux mouvements et représenter une opportunité pour LVMH d’aider Della Valle à s’approprier Tod’s à l’avenir », ont déclaré les analystes de Citi dans une note.

(Reportage de Claudia Cristoferi, édité par Valentina Za)

READ  Zelensky et le vice-président suisse discutent des réformes en Ukraine