PARIS, 6 décembre (Reuters) – Royal Schiphol Group a vendu sa participation restante dans la société aéroportuaire française Aéroports de Paris (ADP). (ADP.PA)ADP a déclaré mardi, faisant chuter les actions d’ADP alors que la vente a été effectuée avec une forte décote par rapport au récent cours de l’action d’ADP.

ADP a déclaré que Royal Schiphol avait vendu les actions au prix de 133 euros par action, une forte décote par rapport au cours de clôture de l’action ADP de 147,65 euros le 5 décembre.

ADP a ajouté que le produit de cette transaction au Groupe ADP s’élevait à environ 420 millions d’euros (440,2 millions de dollars).

L’action ADP a chuté de 13,68% à 127,05 euros en début de séance, la pire performance de l’indice SBF-120 français. (.SBF120). L’État français détient un peu plus de 50 % du capital d’ADP.

« La vente de plusieurs petites participations et une transaction en bloc impliquent, à notre avis, qu’il n’y avait pas de candidats solides pour la totalité de la participation », a déclaré RBC dans une note.

« Par conséquent, il est plus négatif en termes de sentiment et de catalyseur pour le cours de l’action ADP qu’il n’aurait pu l’être », a ajouté la maison de courtage.

Royal Schiphol avait déjà vendu une participation de 2,5% dans ADP au Crédit Agricole en novembre (CAGR.PA) et une participation de 1,6 % dans l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada.

(1 $ = 0,9542 euros)

Reportage de Clément Martinot et Dominique Vidalon ; Edité par Jacqueline Wong/Sudip Kar-Gupta

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Wall Street se termine brusquement, de nouvelles craintes sur l'économie