C’est une question que les téléspectateurs ont eu du mal à digérer. Le 24 octobre dans “Les 12 coups de midi” sur TF1, Jean-Luc Reichmann a posé la question suivante: “Comment reconnaître parfois un Réunionnais?“Parmi les deux options de réponse proposées:”Son très long ongle“ou”Ton onzième doigt“. La bonne réponse s’est avérée être”Son très long ongleet la voix off de l’émission, la fameuse Zette, avait expliqué ce jour-là que c’est une mode à laquelle les jeunes retrouveurs se livrent encore et qu’elle vient de l’immigration chinoise pour faciliter la récupération. chanvre dans les lampes à huile.

Lire aussi

Audiences

Public: “Ne fais pas ça …” en tête devant “District Z” qui tombe, C8 en …

Public: Muriel Robin au sommet de TF1 devant M6 en forme avec `` Zootopia '', carton pour TMC et Arte, échec pour France 3

Audiences

Public: Muriel Robin au sommet de TF1 devant M6 en forme avec “Zootopia”, panneau d’affichage …

Audiences: & quot;  Meurtres à Cognac & quot;  chef, & quot;  La Grande Embed & quot;  au-dessus de 5 millions et puissant en cibles

la télé

Public: Animateur de “Meurtres à Cognac”, “La Grande Incruste” au dessus de 5 …

Suite à l’émission, l’Union des étudiants de la Réunion (UERH) avait publié un communiqué dénonçant une “message raciste et malodorant, diffusé aux heures de grande écoute“, exprimant son indignation en voyant une proposition comme”Ton onzième doigt“.”Cette association douteuse (…) nous rappelle les arguments des auteurs racistes du XIXe siècle suggérant une hiérarchie entre les races.“, avaient estimé les étudiantes, en annonçant leur volonté de reprendre le conseil supérieur de l’audiovisuel. De son côté, l’ex-Miss France Valérie Bègue, originaire de l’île de la Réunion, avait relevé un”exemple tristement banal de racisme ordinaire“.

READ  Qui a voté contre Alexandra? Loïc se rebelle, Angélique équilibre, l'aventurier en question s'explique!

“C’était juste pour sourire, évidemment”

Et ce dimanche sur la première chaîne, à l’occasion d’une nouvelle question sur la Réunion, Jean-Luc Reichmann a fait allusion à ces réactions épidermiques. “Il y avait quelques petites indélications qui n’étaient fondamentalement pas du tout voulues. Je veux que ce soit clair car je défends toujours mes équipes jusqu’au bout, donc mille pardons. Nous nous excusons si à tout moment, nous aurions pu être blessés ou choqués, c’était juste pour sourire évidemment parce que nous aimons la Réunion plus que tout.“. puremedias.com vous suggère de vérifier cette séquence.