L’équipe DSM a décidé de ne pas utiliser son nouveau “système de surveillance de la pression des pneus” embarqué à Paris-Roubaix dimanche, malgré l’approbation de l’UCI.

Dans un communiqué publié samedi, l’équipe néerlandaise a déclaré qu’à Roubaix “les cyclistes doivent être complètement un avec leur vélo et contrôler tous les composants de manière intuitive”.

Profitez de votre premier mois pour seulement 1 £ / 1 $ / 1 €

* Lire 5 articles gratuits par mois sans abonnement