20:26 La gardienne d’Eindhoven Yvonne Mfugo était sous la barre transversale pour la quatrième fois de sa carrière ce soir au nom de l’équipe nationale suisse. Cependant, il n’avait pas à faire grand-chose là-bas. Il n’a fallu qu’un arrêt pour garder son but propre alors que ses coéquipiers marquaient devant. Le Liechtenstein a finalement été battu 7-0.

La Suisse se prépare actuellement pour un Championnat d’Europe difficile, mais pas un groupe impossible. L’Italie, la Turquie et le Pays de Galles sont les adversaires du pays qui emmènera Mfugo au tournoi. Les quatre derniers matchs ont été gagnés (plus tôt cette semaine, la Suisse a battu les États-Unis 2-1) et le cinquième match suivra aujourd’hui. La Suisse a rejoint l’équipe B et a vu les joueurs de réserve gagner en confiance.

C’était du moins le cas de Mario Gavranovic. L’attaquant du Dinamo Zagreb a marqué le premier but à la 19e minute – le seul but de la première mi-temps, soit dit en passant – et a marqué deux autres buts dans les 15 dernières minutes pour un triplé. Le milieu de terrain des Young Boys Christian Wassnacht a également réussi deux coups sûrs. Edmilson Fernández (FSV Mainz) en a fait un et l’attaquant du Liechtenstein Noah Frick en a tiré un autre dans son propre filet.

Mfugo faisait également partie de l’équipe B, mais il ne pouvait et n’avait pas à s’imposer. Avec un seul arrêt, il a apporté une petite contribution à la victoire. Soit dit en passant, il y a de fortes chances qu’il se satisfasse d’un rôle de banc au Championnat d’Europe. Le gardien du Borussia Mönchengladbach, Jan Sommer, est généralement le premier choix sous la barre.

READ  Société Générale cède Rosbank à l'oligarque Vladimir Potanine