Les vergers Champlain du comté d’Addison comptaient 27 travailleurs test positif au cours du week-end, a déclaré mardi le commissaire à la santé du Vermont, le Dr Mark Levine. Le commissaire avait déjà annoncé 26 cas, un autre résultat de test étant rapporté après l’annonce initiale.

Le premier cas positif a été découvert la semaine dernière. Il est arrivé vers la fin de la période de quarantaine des travailleurs migrants après leur arrivée dans l’État à la mi-septembre, et la personne serait tombée malade en dehors du Vermont, selon le Dr Levine.

Les représentants de l’État ont déclaré que le propriétaire du verger se conformait aux directives et que les pommes étaient désinfectées avant d’être vendues. Les pommes sont vendues au Vermont, dans certaines parties du Massachusetts et dans le nord de l’État de New York et du New Jersey, selon le site du verger.
Le coronavirus étant un virus respiratoire, le CDC a dit qu’il n’y a “aucune preuve pour soutenir la transmission du COVID-19 associée à la nourriture.”

“Les propriétaires de vergers et les agences d’État travaillent pour s’assurer que ces travailleurs ont ce dont ils ont besoin – de la nourriture, un abri et d’autres choses pour s’isoler en toute sécurité”, a déclaré le gouverneur du Vermont, Phil Scott, lors d’une conférence de presse.

“À la lumière des récents événements nationaux, je n’ai guère besoin de rappeler aux Vermonters la nature du virus. Les gens ne tombent pas malades parce qu’ils sont d’un certain endroit, d’une certaine ethnie ou d’une certaine nationalité – ils tombent malades s’ils sont exposés au virus. “

READ  Occupation, apartheid et luttes palestiniennes pour la justice - Middle East Monitor

Le Vermont a eu le moins de cas de Covid-19 de tous les États, avec seulement 1821 cas, selon l’Université Johns Hopkins. L’État n’a enregistré aucun décès lié à Covid ni admissions aux soins intensifs en septembre, selon le commissaire du département d’État du Règlement financier, Michael Pieciak.