La cinquième tête de série Aryna Sabalenka est entrée en huitièmes de finale de l’Open d’Australie samedi, déclarant plus tard qu’elle devrait « rester basse comme un tigre » pour battre Belinda Bencic en forme.

La Biélorusse a battu la numéro 32 mondiale belge Elise Mertens 6-2, 6-3 à Margaret Court Arena pour augmenter son statut de favorite pour le premier Grand Chelem de l’année.

La Suissesse Bencic a été tout aussi dominante lors de sa victoire 6-2, 7-5 contre l’Italienne Camila Giorgi à la Rod Laver Arena.

Sabalenka a décrit comment elle essaierait de gérer le service percutant et excellent de Bencic.

« J’ai l’impression que je dois rester très agressif sur les premiers coups, puis la balle plus lente ou plus courte viendra », a déclaré Sabalenka aux journalistes à Melbourne Park.

« Il s’agit de pieds rapides sur les premiers coups. Je dois être comme un tigre, être prêt, rester bas et être prêt pour cela. »

Il n’a fallu que 74 minutes à Sabalenka pour battre son ancien partenaire de double Mertens (le duo a remporté cinq titres ensemble, dont l’Open d’Australie en 2021), mais elle a déclaré que cela n’avait pas été aussi facile qu’il y paraissait.

« C’est vraiment difficile de jouer contre elle, surtout. C’est une grande joueuse, une combattante incroyable », a déclaré la puissante Sabalenka, qui n’a pas encore remporté de Grand Chelem.

« Je savais que ça allait être difficile. Je suis très heureuse d’avoir pu me concentrer du début à la fin pour gagner ce match car c’est une joueuse incroyable. »

Sabalenka, qui a admis avoir souffert de la nervosité des grands matchs dans le passé, a déclaré qu’elle devait rester concentrée alors que l’anticipation montait qu’elle pourrait remporter un titre du Grand Chelem à Melbourne.

READ  UTA signe le réalisateur de `` Life, Animated '' Roger Ross Williams

« Avant, la deuxième semaine, je me souviens que je devenais nerveuse. Je réfléchissais trop, je rêvais trop », a-t-elle admis.

« J’étais tout simplement trop excité sur le terrain. Je pense vraiment que si je vais garder la même mentalité calme sur le terrain, je crois vraiment que je peux y arriver. »

Sabalenka et le champion olympique Bencic ont le vent en poupe cette année en Australie.

Ils ont chacun remporté des titres à Adélaïde plus tôt ce mois-ci, les deux n’ont pas encore perdu un set à Melbourne et maintenant les deux sont sur une série de sept matchs sans défaite.

Il faudra que quelque chose cède lorsqu’ils se retrouveront lundi pour une place en quart de finale.

« Sabalenka est une joueuse très agressive, elle a beaucoup de puissance », a déclaré Bencic, qui vise à devenir la deuxième Suissesse à remporter l’Open d’Australie après Martina Hingis, championne en 1997, 1998 et 1999.

Bencic, qui est revenu la semaine dernière dans le top 10 mondial pour la première fois depuis 2021, a l’ancien entraîneur de Sabalenka, Dmitry Tursunov, dans son coin pour la rencontre du quatrième tour.

« Dmitry était son entraîneur avant, donc il peut beaucoup m’aider. J’espère bien », a déclaré Bencic.

dh/pt