TEHERAN – Les films iraniens “Careless Crime”, “The Wasteland” et “The Deer” seront projetés au 10e Bildrausch Film Festival en Suisse.

Des dizaines de films d’autres pays ont également été sélectionnés pour être projetés dans différentes sections du festival, qui se déroulera dans la ville du nord de la Suisse du 17 au 19 juin.

Deux projections ont été organisées pour “Careless Crime”, réalisé par Shahram Mokri, et “The Wasteland”, réalisé par Ahmad Bahrami.

“Neglected Crime” est une reconstitution de certains événements qui ont conduit à la révolution islamique de 1979 en Iran, où les victimes et les auteurs se rencontrent face à face au niveau cinématographique.

Le film commence par un véritable désastre le 19 août 1978, lorsque des centaines de personnes sont mortes dans les flammes d’un incendie criminel au cinéma Rex à Abadan, alors que le drame de 1974 du réalisateur Masud Kimiai “Le Cerf” était projeté.

Dans une initiative passionnante, les organisateurs du festival ont également choisi « The Deer » pour figurer sur Kaleidoscope, une nouvelle émission parallèle dédiée à la projection de classiques du cinéma mondial.

Le film raconte l’histoire de retrouvailles douloureuses. Blessé par balle et un sac plein d’argent volé, Qodrat s’enfuit avec son ancien camarade de classe Seyyed, qui est héroïnomane et sait à peine comment s’en sortir. Même la femme qu’il aime ne reste avec lui que par pitié. En désespoir de cause, les amis trouvent progressivement un nouveau réconfort l’un dans l’autre et essaient de se sauver, et s’ils ne peuvent pas sauver leur vie, au moins ils peuvent sauver leur dignité. Mais il ne reste plus beaucoup de temps, car Qodrat est traqué par la police. Une épreuve de force arrive.

READ  Netflix donne le feu vert aux nouvelles séries et films français

Tourné en noir et blanc, “The Wasteland” raconte l’histoire du superviseur de 40 ans d’une usine de briques crues en Iran qui est pris entre son patron, qui veut fermer l’usine, et ses collègues méfiants. lui de plus en plus.

Un jury composé de la cinéaste autrichienne Barbara Albert, de la directrice de la photographie suédoise Lisabi Fridell et du critique et cinéaste britannique Neil Young jugera les films au festival Bildrausch.

Photo : Une scène de “The Wasteland” réalisé par Ahmad Bahrami.

MAQ / MMS / YAW