Médaillé de bronze de Tokyo 2020 au 100 m papillon masculin noé ponti a annoncé via Instagram qu’il avait été testé positif au COVID-19. Ponti a récemment participé aux Championnats du monde 2022 à Budapest.

« Après l’aventure des Championnats du monde à Budapest, je suis rentré très fatigué dimanche soir. Lundi matin quand je me suis réveillé, je me suis retrouvé avec un mal de gorge et une légère fièvre. J’ai fini par être testé positif au COVID et j’ai donc dû faire une pause forcée dans l’entraînement. Cependant, maintenant je vais plutôt bien et j’espère être bientôt de retour dans la piscine, étant donné le peu de temps qu’il reste avant les Championnats d’Europe à Rome. Attendons avec positivité…”

Ponti a un calendrier serré d’ici les Championnats d’Europe, car ils doivent commencer dans 43 jours à Rome. Cela signifie qu’il n’y a pas beaucoup de temps pour récupérer. Comme on l’a vu avec les championnats du monde avec des athlètes comme roi des lys Oui Duncan Scottil peut être nécessaire de se réadapter à la natation à haute intensité après un diagnostic de COVID-19.

Aux Championnats du monde 2022, Ponti a participé aux 50, 100 et 200 papillons. Il a terminé quatrième du 200 papillon (1:54,29), huitième du 100 papillon (51,51) et 13e du 50 papillon (23,29).

Ponti n’est pas le seul nageur mondial à avoir été testé positif au COVID-19, car au moins huit athlètes au total ont été testés positifs au 23 juin. Parmi ces huit se trouvait celui d’Australie Lani Pallister.

READ  La carrière de l'ailier français Yoann Huget s'est terminée par une blessure au tendon d'Achille

Peu de masques ont été vus dans l’arène des championnats du monde. Les protocoles FINA pour COVID-19 permettaient aux masques d’être facultatifs après avoir montré un test PCR et antigénique négatif à l’arrivée. La FINA n’exigeait pas non plus l’isolement des contacts étroits, tant que ces contacts étroits étaient vaccinés. La FINA n’exigeait pas de vaccinations pour l’accréditation et ces règles s’appliquent uniquement aux personnes accréditées telles que les entraîneurs et les athlètes. Ces règles ne s’appliquaient pas aux spectateurs.